Bienvenue sur le forum du violon ! Nouvelle formule et plus beau que jamais ;) découvrez ses nouvelles fonctionnalités, comme le partage des sujets sur facebook, l’insertion d’image facilitée, et une réorganisation des catégories du forum. Mais surtout faites-vous plaisir !
Amicalement votre, lFred

Methode Pierre Blanchard

Discuter de tout ce qui tourne autour du jazz. (Artistes, CD, sites,etc...)
Avatar de l’utilisateur
Lutin Malin
Messages : 956
Inscription : mer. 4 mai 2005 23:24
Pratique du violon : 25
Sexe : Homme
Localisation : Bretagne - Trégor

Message par Lutin Malin » dim. 30 oct. 2005 11:17

Je l'ai commandée, wait and see.



Avatar de l’utilisateur
A 440
Messages : 123
Inscription : dim. 6 févr. 2005 22:23

Message par A 440 » lun. 11 déc. 2006 17:35

me semblait bien !!
aussi:
cette méthode est faite pour accompagner,d'apres ce qui est au debut du sommaire
non?
ceci dit l'accompagnement est une piece maitresse de la musique;
non?
si ce nest pas un art majeur(solistes appelez bien les accompagnateurs de "nazes"...hein mister David Hope!!!)c'est peut-etre la majorité de l'art!
non?
alors cette methode est-elle complémentaire(nouvelle dirait ..Blanchard),ou une méthode de plus sans rien de nouveau,par rapport a lockwood,ou tt autre cours de jazz

Avatar de l’utilisateur
A 440
Messages : 123
Inscription : dim. 6 févr. 2005 22:23

Message par A 440 » lun. 29 janv. 2007 09:48

alors???

Avatar de l’utilisateur
A 440
Messages : 123
Inscription : dim. 6 févr. 2005 22:23

Message par A 440 » sam. 12 mai 2007 19:17

bon bin!!
c'est wait and wait....
suspens
j'attends
koudblouz

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11159
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Message par Malkichay » sam. 12 mai 2007 20:35

alors???
Zorro est arrivé... :D

Pour ceux qui n'ont décidément AUCUNE culture...
http://www.paroles.net/chansons/24126.htm
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
A 440
Messages : 123
Inscription : dim. 6 févr. 2005 22:23

Message par A 440 » dim. 13 mai 2007 02:28

juste pas envie d'acheter encore une methode..

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11159
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Message par Malkichay » dim. 13 mai 2007 20:20

Zorro est arrivé...
Tiens, regarde Zorro :http://www.youtube.com/watch?v=pXFpnsmhJzQ
Je te sens un peu morose, ces temps-ci. J'en profite pour parfaire ta culture... :D
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Kullervo
Messages : 33
Inscription : lun. 9 juil. 2007 05:23
Pratique du violon : 0
Localisation : Bretagne

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par Kullervo » mer. 11 févr. 2009 11:06

Un petit up de sujet, parce que je me suis plongé dans cette méthode; je suis rôdé à l'oralité mais pas du tout à l'impro, alors j'ai décidé de m'y mettre.

Je trouve que le premier volume qui consiste à prendre le violon en guitare" et à faire tourner en pizz des accords est vraiment très bien pour se mettre les enchaînements d'accords et les grilles dans l'oreille. C'est une discipline à laquelle je m'astreins avant d'attaquer la partie impro proprement dite.
Je sors d'un stage de jazz (pas de violon spécifiquement), et en atelier régulièrement je lâchais la mélodie pour faire tourner ces grilles en pizz, et quand on a une section rythmique autour de soi comme c'était le cas, c'est bougrement efficace pour ouvrir grand ses esgourdes !!

Après le problème de ce genre de bouquin c'est qu'il y a des pages de théorie et de tableaux d'accords, le principe de Blanchard étant de les réduire sur deux notes cordes sol/ré en 1è position, en évitant la fondamentale qui est jouée à la basse. Il ne faut pas trop se prendre la tête avec toute la théorie, en ce qui me concerne une fois pigé ce principe de réduction d'accords, je fais mes propres réductions et les tableaux me servent juste à vérifier si mon choix est cohérent. Après les grilles du bouquin à faire tourner sont vraiment bien faites.

Voilà quand j'aurai avancé dans le volume 2 je dirai ce que j'en pense.

Avatar de l’utilisateur
rantanplanx
Messages : 868
Inscription : dim. 13 févr. 2005 13:35
Pratique du violon : 0
Contact :

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par rantanplanx » mer. 11 févr. 2009 15:22

Pinaise je savais meme pas qu'il avait sorti la 2eme ... faudrait queje me tienne un peu au courant moi ^_^

C'est le livret impro c'est ca ?

Avatar de l’utilisateur
Kullervo
Messages : 33
Inscription : lun. 9 juil. 2007 05:23
Pratique du violon : 0
Localisation : Bretagne

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par Kullervo » mer. 11 févr. 2009 20:24

rantanplanx a écrit :Pinaise je savais meme pas qu'il avait sorti la 2eme ... faudrait queje me tienne un peu au courant moi ^_^

C'est le livret impro c'est ca ?
Yes. Les infos sur ce volume 2 sur le site de l'éditeur en clickant ici
;)

evolpparg

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par evolpparg » jeu. 12 févr. 2009 13:35

Alors Etienne, ça swing sévère ?? ! :D

J'ai jeté un coup d'oeil sur le lien que tu mets vers la méthode, et cette phrase m'effraye (c'est un euphémisme) tout particulièrement :
"le mécanisme du phrasé de Stéphane Grappelli est démonté scientifiquement afin de s'en approprier les principales caractéristiques."

Gasp, c'était donc si simple ! :malin1:

Sérieux, avec tout le respect que je dois à Pierre Blanchard, ben... il est certain que ça fonctionne comme ça ?????? !! :diable:

Comment "démonter scientifiquement" un chorus qui, le lendemain, n'aurait pas été le même, ou, pire encore, une phrase - identique dans sa construction mélodique et rythmique - jouée d'une manière un jour, et d'une autre complètement différente le lendemain ? ?

Perso, la théorisation du jazz en ce sens me laisse, disons... perplexe !!

Avatar de l’utilisateur
Kullervo
Messages : 33
Inscription : lun. 9 juil. 2007 05:23
Pratique du violon : 0
Localisation : Bretagne

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par Kullervo » jeu. 12 févr. 2009 14:51

Bah oui comme tu vois j'ai mis les mains dans le cambouis :lol:

Je ne suis pas allé assez loin dans le vol 2 pour te répondre très précisément. Mais je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis : Autant personnellement je trouve qu'il faut savoir expliquer certaines choses, avoir certaines clés comme des indications de coups d'archets pour ensuite se les approprier et en faire des automatismes, car je trouve - pour ce qui était mon cas personnel quand je me suis mis au trad il y a une quinzaine d'années - que quand on vient du classique on a de telles habitudes qu'écouter, s'imprégner ne suffit hélas pas toujours; autant désosser un chorus de Grappelli et figer sur le papier ce qui est instinctif, ça me laisse très dubitatif.
En plus je ne vois pas en quoi le copier note pour note va faire acquérir un certain swing dans son jeu. Pour mon cas je préfère trouver qu'est-ce-que je peux changer dans mon jeu pour apporter du style, mais que ce soit naturel. Si c'est cérébral - "là il pousse alors je pousse" - c'est contradictoire avec le but recherché.

Cela étant, depuis longtemps j'aimerais savoir comme toi tu fais, et ça tient toujours. :D ;)

evolpparg

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par evolpparg » jeu. 12 févr. 2009 15:38

Kullervo a écrit :Cela étant, depuis longtemps j'aimerais savoir comme toi tu fais, et ça tient toujours. :D ;)
Ok, je vais analyser scientifiquement ce que je fais, et te tiendrai au courant...!!!! :hehe:

Non, sérieux : ben en fait, j'en sais rien de rien ! !
Quand j'anime des stages de swing, je peux donner - comme tu le dis - quelques pistes, quelques approches de l'harmonie pour en faire découler des phrases, mais en dehors de ça...
En fait, j'évite d'analyser, alors comment expliquer une "méthode" à d'autres...?
J'ai toujours eu cette "manière" de jouer (ce qui m'a d'ailleurs valu certaines foudres dans le milieu trad :diable: )...
Je n'ai jamais travaillé ce style "swing"... L'instrument, oui, mais pas le phrasé swing ou l'impro... ça c'est fait comme ça, je ne sais pas pourquoi... C'est un "tic", quoi !! :D

Avatar de l’utilisateur
Kullervo
Messages : 33
Inscription : lun. 9 juil. 2007 05:23
Pratique du violon : 0
Localisation : Bretagne

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par Kullervo » jeu. 12 févr. 2009 17:51

Oui je comprends ce que tu veux dire; dans cette musique que je commence à aborder j'ai la satisfaction en effet de faire sans réfléchir du point de vue de l'archet. Mais parce que douze ou quinze ans de trad m'ont donné des clés (comme certains phrasés, des effets rythmiques) et m'ont sorti du formatage classique.

En trad, en jazz, l'archet suit la pensée, c'est le phrasé qui compte, et non les codes du genre tirer/pousser. Mais pour les gens qui n'ont pas commencé avec ça, où pour qui ce n'est pas inné ce n'est pas évident. Quand les réflexes qu'on a sont ceux du classique et sont intégrés par des années de pratique on ne peut pas jouer autrement rien qu'en écoutant autre chose.
Pour l'irlandais par exemple j'avoue que quand j'ai commencé j'étais suis passé par l'analyse; comprendre qu'est-ce qui fait que ça marche, pourquoi avec mes habitudes et mes phrasés ça ne donnait rien. J'ai trouvé des clés et à force de faire tourner c'est devenu automatique, j'ai pu varier ma façon de jouer un air sans y réfléchir. Ce n'est que maintenant que je me sens plus libre que du coup je peux aborder un autre style de façon plus instinctive.

Un petit exemple : La façon de jouer deux notes consécutives en tirant les deux avec l'archet, entre les deux l'archet revient comme un ressort, la note qui correspond à ce léger poussé est muette (je ne sais pas si c'est explicite par écrit). Ça donne un swing qui marche très bien et qu'en trad on fait dans les ridées par exemple, que je retrouve chez plein de violonistes pour qui c'est bien sûr inné. Et bien ça un classique, ça ne fait pas partie de son langage, et il ne l'invente pas. Ça s'explique, ça s'apprend, ça se bosse jusqu'à être un effet naturel, inné. Et le père Blanchard, autant je te rejoins je trouve ça aberrant de recopier un chorus de Grapelli, autant je trouve qu'il a le mérite de savoir décoder ce genre d'effets d'archet dans son bouquin.

Je suis un peu bavard, mais c'est un passionnant débat sur lequel je m'interroge constamment. ;)

evolpparg

Re: Methode Pierre Blanchard

Message par evolpparg » ven. 13 févr. 2009 01:08

Bien sur, M'ssieur Etienne, je suis bien d'accord avec toi... (Mon message n'avait pas vocation à démontrer quoique ce soit, d'ailleurs, c'était juste un témoignange de ma propre expérience)...

Par contre..... :D :diable:
Un petit exemple : La façon de jouer deux notes consécutives en tirant les deux avec l'archet, entre les deux l'archet revient comme un ressort, la note qui correspond à ce léger poussé est muette (je ne sais pas si c'est explicite par écrit). Ça donne un swing qui marche très bien et qu'en trad on fait dans les ridées par exemple, que je retrouve chez plein de violonistes pour qui c'est bien sûr inné. Et bien ça un classique, ça ne fait pas partie de son langage, et il ne l'invente pas. Ça s'explique, ça s'apprend, ça se bosse jusqu'à être un effet naturel, inné. Et le père Blanchard, autant je te rejoins je trouve ça aberrant de recopier un chorus de Grapelli, autant je trouve qu'il a le mérite de savoir décoder ce genre d'effets d'archet dans son bouquin.
Là-dessus, j'aporterais quelques "bémols" : Je vois très bien l'effet dont tu parles, le "problème" est que, comme tu le dis, si tout le monde attrape cet effet-là de cette manière-là (pour garder ton exemple, mais il y en a bien d'autres, évidemment), tout le monde sonne pareil ! Il n'est qu'a écouter les violonistes qui sortent des écoles de jazz...
Cette standardisation - et même cette façon d'apprendre un effet, me semble déplacé pour cette musique, où, selon moi (mais encore une fois je ne détiens aucune vérité), chacun y amène sa propre patte (le devrait, en tout cas)...
Attention, ça n'empêche pas de le faire très très bien, mais il y a, à mon sens, quelque chose qui "manque", quelque chose qui fait qu'on ne reconnait pas entre eux - par exemple - les violonistes qui ont appris le swing de cette manière...
Chacun sa démarche, et tout est respectable de la mème manière, mais je trouve personnellement cela un peu dommage.
On n'a plus, maintenant, chez les violonistes "formés" au jazz (ou en tout cas au phrasé swing), ces différences évidentes entre un Grappelli, un Stuff Smith, un Joe Venuti... ou Michel Warlop, Svend Assmussen, Ray Nance, Eddie South, et j'en passe...
Chacun d'eux est reconnaissable dès les premières notes ; en tout cas, on sait que ce n'est pas le même mec qui joue...
Chacun d'eux avait appris et developper son phrasé à sa propre manière, et surtout, leur "souci" principal est de raconter une histoire, chose qu'on oublie presque totalement en "école" de jazz...
Maintnenant, je trouve que tout le monde phrase - et surtout "sonne" - un peu pareil...

L'effet d'archet dont tu parles (les notes muettes), on le retrouve en effet chez plein de violonistes, mais de tellement de manières différentes...
J'ai matté des dizaine de vidéo de Grappelli, et il surprenant de le voir jouer une phrase (plutot un petit bout de phrase, un "plan", si on veut) dans laquelle, par exemple, cet effet est intégré, et de revoir le même plan dans une autre version, mais cette fois sans la note muette, et pourtant... la même sensation de swing !!
Je crois que si il y avait un travail à faire sur un chorus de Grapp, ce serait par exemple sur celui de minor swing de 1937, ou il est intéressant de voir qu'il swing aussi bien avec les notes muettes "présentent" dans l'enregistrement original que sans !

Enfin bref, tout ce que je dis là, c'est en vrac !!
Ce que je veux dire - pour tenter de synthétiser - c'est que tout ça, bien évidemment, ça ce bosse (et pas qu'un peu !), mais à mon sens pas avec des recettes reproductibles (en tout cas, pas QUE) ; sinon, on "frise" l'uniformisation, et c'est bien dommage pour des musiques comme ça...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité