Bienvenue sur le forum du violon ! Nouvelle formule et plus beau que jamais ;) découvrez ses nouvelles fonctionnalités, comme le partage des sujets sur facebook, l’insertion d’image facilitée, et une réorganisation des catégories du forum. Mais surtout faites-vous plaisir !
Amicalement votre, lFred

Michel WARLOP aurait 100 ans

Discuter de tout ce qui tourne autour du jazz. (Artistes, CD, sites,etc...)
Répondre
evolpparg

Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par evolpparg » lun. 3 oct. 2011 12:45

Salut à tous !

J'ai toujours trouvé un peu injuste la façon qu'on a de souvent oublier Michel Warlop quand on évoque les violonistes de jazz français.
Le centenaire de Grappelli a fait beaucoup de bruit dans le petit monde du violon jazz - concerts et CD hommages à répétition...
Et Warlop, rien !
Pourtant, né en 1911, il aurait 100 ans aujourd'hui.

On peu rappeler brièvement qu'il fut contemporain de Django et Grappelli, avec qui il joua et enregistra plus d'une fois.
Ses profs le destinaient à une grande carrière de concertiste classique, mais lui ne révait que de jouer du jazz.
Outre sa grande technique, il était aussi un remarquable arrangeur et compositeur.
Et les formations qu'il créa - comme par exemple son fameux "septuor à corde" étaient très novatrices.
On a souvent dit que Warlop et Grappelli étaient rivaux - voir qu'ils ne pouvaient pas se pifrer, je n'y crois pas.
Je ne me vois par offrir un violon à un rival - ce que fit Warlop pour Grappelli, et encore moins être colocataire avec lui, ce qu'ils ont été dans leur jeunesse. Ceux qui prétendent ça oublient en outre que Warlop invitait très souvent Grappelli dans ses formations.

Quoiqu'il en soit, Warlop fut un très grand du violon, et il est vraiment dommage qu'on en parle si peu.

Sa vie fut, apparemment, assez torturée, et j'ai même lu que certains l'avaient accusé d'avoir joué pour le Allemands
pendant le guerre ! Comme si il avait été le seul ! (il existe des photos de Django bras dessus bras dessous avec un officier allemand mélomane, ça n'en fait pas un collabo pour autant.)
Ces accusations l'ont, d'après Grappelli, profondément blessé, et ont sans doute contribué à précipiter sa chute dans l'alcool.

Né le 23 janvier 1911 à Douais, il disparaissait à Bagnère-de-Luchon le 6 mars 1947 ; beaucoup trop tôt.

Voilà ; je tenais juste à lui rendre ici un petit hommage, bien qu'il en mériterait certainement un beaucoup plus grand.

Deux petite vidéo où on le voit jouer (il n'en existe apparemment pas beaucoup) :



Ce n'est pas vraiment totalement représentatif de ce qu'il faisait ; mieux vaut écouter ses disques !

:hello:
Dernière édition par evolpparg le ven. 11 nov. 2011 03:47, édité 1 fois.



Avatar de l’utilisateur
pjtuloup
Messages : 303
Inscription : mer. 8 déc. 2010 18:43
Pratique du violon : 43
Sexe : Homme

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par pjtuloup » lun. 3 oct. 2011 19:35

Je suis heureux de voir que quelqu'un pense encore à Michel Warlop, effectivement presque totalement oublié aujourd'hui... Il faut dire aussi qu'il est mort si jeune...
-"C'est quoi cette note ?" -"C'est pas moi, M'sieur, c'est le chat !" -"Justement!" (Authentique)

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11161
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par Malkichay » lun. 3 oct. 2011 20:43

Ouah !

La vidéo de Jean Tranchant et et son copeau Varlope m'a scié ! :blink:
Moderato ma non troppo

evolpparg

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par evolpparg » mar. 4 oct. 2011 09:42

:hehe:

Je savais que tu t'engouffrerai dans la brèche, Malki ! :D

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11161
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par Malkichay » mar. 4 oct. 2011 09:56

Tu me connais, je n'ai pas pu rester de bois... ^_^
Moderato ma non troppo

evolpparg

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par evolpparg » mar. 4 oct. 2011 10:15

J'en étais sciure ! :)

Pour compléter sur Michel Warlop, il y a un "panel" de morceaux intéressant ici (c'est sur myspace, mais tant pis !) :

http://www.myspace.com/michelwarlop

écoutez "harmoniques", ça donne une idée de son aisance technique, ou le bien connu "swinging with Django", avec aussi son rival (!) Grappelli qui prend le 1er solo...
Enfin écoutez tout !

Il y a eu aussi une réédition chez gitanes jazz (je crois), avec une foultitude de chef-d'oeuvres !

evolpparg

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par evolpparg » ven. 7 oct. 2011 16:23

Juste pour info, je viens de voir qu'un livre à été publié sur Michel Warlop.

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... e&no=34883

ça m'a l'air pas mal du tout ! (il y a quelques extraits sur le web, en fouinant un peu.

A plus

evolpparg

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par evolpparg » lun. 24 oct. 2011 15:52

Un pitit témoignage concernant le livre de Pierre Guingamp sur Michel Warlop, que je viens de terminer.
C'est un bouquin très intéressant ; d'une part grâce aux infos sur Warlop, à propos duquel on découvre des tas de choses méconnues, et aussi du fait que ça raconte très bien l'univers musical de l'époque, ainsi d'ailleurs que l'univers politique et historique lié à l'arrivée de la guerre de 39, et à ce qui c'est déroulé pendant cette période. Je ne sais pas si c'est volontaire ou pas de la part de l'auteur, mais on sent qu'il suggère sans le dire certains parallèles entre les signes avant-coureurs de la guerre à l'époque, et ce qui se passe maintenant, présentement là ici chez nous - par exemple l'aveuglement de la grande majorité des gens qui ne voulaient pas voir qu'on courrait à la catastrophe !
C'est parfois criant d'actualité. Je souhaite profondément que l'auteur, de ce point de vue, puisse se tromper.

D'un point de vue musical, on "comprend" mieux la façon dont Michel Warlop a si vite été "oublié". C'est ce qui guette tout musicien surdoué - comme lui - qui aurait la mauvaise "idée" de mourir avant l'heure !
Et on reste cloué quand on voit la façon dont on a pu accuser à l'époque tant de musiciens de "collabo", du simple fait qu'il y avait des Allemand dans l'auditoire...

Quelques considérations sur la pseudo rivalité Warlop / Grappell viennent avec justesse remettre les "pendules à leur place" - comme dit le Johnny ! (même si quelques autres considérations à ce même propos sont, je pense, à côté de la plaque, mais bon...)

A mon avis - qui est absolument subjectif pour le coup -, il y a dans ce livre, comme dans beaucoup de témoignages d'admirateurs de Michel Warlop - dont pourtant je fais aussi partie -, une propension outrancière à vouloir absolument qu'il fut un génie - et même LE Génie avec un grand G - du violon swing (dixit le titre du livre, d'ailleurs). Si un inconditionnel de Warlop lit ce post, il comprendra que je me fais un peu provocateur volontairement en disant qu'il faut se méfier d'assimiler une technique violonistique fabuleuse - doublée (voir triplée) d'un immense talent d'arrangeur/orchestrateur et aussi de compositeur - avec la conception même du génie musical.
Il faudrait déjà définir ce qu'est le génie, d'ailleurs. On a trop souvent voulu comparer Warlop et Grappelli sur ce point, et c'est à mon avis complètement absurde. Ils sont incomparables, tellement ils étaient musicalement et violonistiquement différent (sans parler des autres violonistes français qui leurs furent contemporains, et qu'on a plus vite oublié encore que Warlop (Georges Effrosse, Sylvio Schmidt, et j'en passe). Si l'un fut un génie, alors l'autre le fut aussi ; et si l'autre ne mérite pas ce titre, alors l'un ne le mérite pas d'avantage.
Personnellement ,je me garderai bien de traiter quelque musicien que ce soit de génie (même mon respecté Stéphane - ou encore le fabuleux Django Reinhardt) ; je trouve que c'est une étiquette bien trop lourde à porter, aussi bien pour ceux qui le sont que pour ceux qui ne le sont pas. Il y a, là aussi, des querelles de jazzeux que je trouve absolument stérile et inintéressante.

Je me rends compte que je suis partie dans des considérations intergalactiques... :D
Tout ça c'était juste pour dire que c'est un livre très intéressant, et même passionnant, et que si vous avez envie de vous le procurer, faite-le ; vous ne le regretterez pas.

A plus tard :hello:

evolpparg

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par evolpparg » ven. 30 nov. 2012 02:30

Juste pour info, voici un violon Pierre Hel 1922, qui pourrait bien être le dernier violon de Michel Warlop...
C'est en tout cas une des hypothèses avancées dans le bouquin sur Warlop dont je parle plus haut...
Hypothèse qui se trouve renforcée - toujours selon la même source - par l'état du violon, car Michel Warlop était connu pour ne pas prendre grand soin de ses instruments !
Mano Réna - une guitariste qui l'accompagna à la fin de sa vie - témoigne qu'effectivement l'instrument était dans un état assez lamentable au moment du décès de Michel Warlop.
Le violon en question, Michel voulait qu'il revint à Mano, mais le père Warlop reparti avec après l'enterrement de son fils. On perdit ensuite la trace du violon, qui réapparu plus tard, et est maintenant dans la collection du musée de l'hospice comtesse de Lille.

Je n'arrive pas à afficher l'image dans le message ! J'espère qu'on peut y accéder par le lien.
http://mediatheque.cite-musique.fr/Clie ... PEDOC=MFIM
http://mediatheque.cite-musique.fr/Clie ... PEDOC=MFIM

yan-ducale
Messages : 1
Inscription : mar. 8 juil. 2014 17:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : France

Re: Michel WARLOP aurait 100 ans

Message par yan-ducale » mar. 8 juil. 2014 22:13

Bonsoir à tous,
Je viens me mêler - un peu tardivement - à la conversation .
La raison en est simple : je viens de rencontrer un violoniste fan de Warlop et en recherche de documents… il y en a certainement de nombreux (des fans et des documents !?...), c’est à souhaiter . Et la discussion m’a entrainée sur ce forum .
Si j’ai fais la connaissance de ce musicien, c’est que je suis moi-même en quête de photos et/ou d’articles qui parlent de Jimmy et Mano Réna dont il est question dans ce chat , car tous les 3 se sont côtoyés dans les années d’après guerre, avant la disparition de Warlop .
J’ai feuilleté sur le net, la partie accessible du livre de Pierre Guingamp, on y trouve une photo de Warlop ( page 218) avec Jimmy, Mano et Guy Lafitte . Warlop se sait gravement malade et pense arrêter le violon .
La raison de ma recherche est simple: j’ai bien connu Jimmy et Mano dans les années 60 , alors qu’ils « sévissaient » pendant toute la saison estivale au casino de Saint-Céré ( j’avais même acheté , en 65, une guitare à Mano : une Royal des frères Jacobacci . C’était la mode, tous les yéyés en étaient équipés. Johnny, les Chats, les Chaussettes, etc … ).
Nous nous sommes perdus de vue ( les choses de la vie ), bien que je sache qu’ils avaient monté un club de jazz sur la Costa Brava ( la guitara ) . . . loin du show-biz (!...) . Et j’ai eu le - douloureux - plaisir de retrouver Mano en 2010 , peu avant sa disparition ( Jimmy était décédé en 95 ) . Ils reposent tous les 2 au cimetière de Saint-Céré où je ne manque pas d’aller à chacune de mes visites dans la région .
Salutations musicales et amicales à tous .

nb: comme dit précédemment, étant nouveau sur ce forum, je n'arrive pas à insérer la photo de groupe ( Warlop, Jimmy, Mano, Anita Love et Georges Herment ) extraite du livre de Ch. Schaettel «  de brique et de jazz » le jazz à Toulouse de 1936 à nos jours . photo prise lors d'un concert à Perpignan en 1946.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité