Déjà merci et ravi d'être des vôtres

Vous venez de vous inscrire sur le forum. Présentez vous ici !
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1452
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 8 fois

Re: Déjà merci et ravi d'être des vôtres

Message par Alain44 » jeu. 31 oct. 2019 13:31

Mais pourtant les « méthodes d’impro » font travailler gammes et arpèges aussi dans tous les sens.

Par contre je crois que c’est la manière de les travailler qui change, orientée « classique » ou « jazzistique »

En Jazz les gammes/arpèges sont des mots de base, ils sont très rarement joués « en enfilade », mais plutôt par petits bouts « en combinaison »…

Il y a aussi que l’impro s’apparente de la « composition instantanée », alors que le classique incite beaucoup à respecter un texte déjà composé.

L’approche est très différente, mais le vocabulaire n’est pas si différent ;)


Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 559
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 2 fois
A été remercié : 9 fois

Re: Déjà merci et ravi d'être des vôtres

Message par Cedin16 » jeu. 31 oct. 2019 14:31

Alain44 a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 13:31
Mais pourtant les « méthodes d’impro » font travailler gammes et arpèges aussi dans tous les sens.

Par contre je crois que c’est la manière de les travailler qui change, orientée « classique » ou « jazzistique »

En Jazz les gammes/arpèges sont des mots de base, ils sont très rarement joués « en enfilade », mais plutôt par petits bouts « en combinaison »…

Il y a aussi que l’impro s’apparente de la « composition instantanée », alors que le classique incite beaucoup à respecter un texte déjà composé.

L’approche est très différente, mais le vocabulaire n’est pas si différent ;)
Mon message n'était pas clair , l'impro n'était pas un problème justement grâce a la solde base classique .....

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 559
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 2 fois
A été remercié : 9 fois

Re: Déjà merci et ravi d'être des vôtres

Message par Cedin16 » jeu. 31 oct. 2019 20:18

Cedin16 a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 14:31
Alain44 a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 13:31
Mais pourtant les « méthodes d’impro » font travailler gammes et arpèges aussi dans tous les sens.

Par contre je crois que c’est la manière de les travailler qui change, orientée « classique » ou « jazzistique »

En Jazz les gammes/arpèges sont des mots de base, ils sont très rarement joués « en enfilade », mais plutôt par petits bouts « en combinaison »…

Il y a aussi que l’impro s’apparente de la « composition instantanée », alors que le classique incite beaucoup à respecter un texte déjà composé.

L’approche est très différente, mais le vocabulaire n’est pas si différent ;)
Mon message n'était pas clair , l'impro n'était pas un problème justement grâce a la solide base classique .....

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1452
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 8 fois

Re: Déjà merci et ravi d'être des vôtres

Message par Alain44 » sam. 2 nov. 2019 12:28

Ah oui je comprends mieux le sens de ta phrase ;)

Il faut rappeler cependant que Menuhin n'arrivait pas à improviser avec Grappelli ...

La difficulté de l'impro Jazz est ailleurs. (peut être vers: swing, lâcher prise, imagination ...etc ...) :)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1452
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 8 fois

Re: Déjà merci et ravi d'être des vôtres

Message par Alain44 » dim. 3 nov. 2019 14:35

Alain44 a écrit :
dim. 20 oct. 2019 21:35
Cedin16 a écrit :
dim. 20 oct. 2019 19:55
Ok le theme du de depart était tu étais prêt a mettre de la thune pour un cours qui semble a plus d'un, douteux et tu te posais des questions sur 100 e pour Perlman .
Nous avons fortement dévié .
Pour moi non:
J’ai essayé de répondre à ta question en évoquant
- la différence entre pédagogie et expertise
- la particularité des autodidactes adultes
- le manque d’infos pédagogiques

Pour moi ces éléments sont en relation avec les deux types de cours.

Le cours « douteux », pratiqué de l’intérieur, répond bien mieux pour moi à ces interrogations. (Toutes les infos, je les avaient avant par présentation détaillée sur le net et même discussion)

Je pense qu'on peut clore cette partie et passer à autre chose. ;)
Je viens de donner un avis sur le MasterClass de Perlmann, ici:
https://www.le-violon.org/viewtopic.php?f=79&t=12998
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre