Bonjour Georges!

Vous venez de vous inscrire sur le forum. Présentez vous ici !
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 791
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Bonjour Georges!

Message par Alain44 » jeu. 27 déc. 2018 20:00

Oui jouer debout.

Je ne suis pas un "classique" , mais je trouve que je ne ressens pas grand chose en étant assis au violon.

Je joue à 95% debout.
Quand je m'assois, je trouve mon jeu anémique.

Au début, j'ai joué assis, mais c'était aussi pour un peu pour "me cacher", je trouvais que je jouais mal (et c'était vrai ! :happy1: ), je n'étais pas "fier" de mon jeu (mais là je pouvais l'être, il n'y avait pas de violoniste à mille lieues alentours ! :happy1: ).
J'ai eu du mal à passer cette "nuance".
Maintenant je joue moyennement, mais je suis fier (en étant debout) de remplir la pièce de mon son de violon. ;)

Le jeu de violon demande beaucoup d'énergie, de toujours "projeter le son". (un dynamisme sensible, très ouvert aux nuances intérieures...)

J'ai l'impression qu'il faut de nombreuses années de pratique avant de pouvoir projeter le son de violon en étant assis.
(là ça rejoint le chant aussi ! ;) ).
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Laurine14
Messages : 220
Inscription : ven. 1 déc. 2017 15:31
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme

Re: Bonjour Georges!

Message par Laurine14 » jeu. 27 déc. 2018 20:47

Salut, bienvenue sur le forum et bravo pour cette 1ere vidéo !
La justesse est vraiment pas mal tu ne semble pas trop crispé, l'archet est plutôt droit, bien sûr tout ceci va s'affiner au cours du temps mais comme l'a déjà dit Théo c'est encourageant :)
Très bonne idée de travailler devant le miroir, mais il faut faire attention à ressentir la position et pas uniquement la visualiser.
"Le lâche ne commence jamais, le faible ne termine jamais et le gagnant n'abandonne jamais." P. Knigt

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 791
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Bonjour Georges!

Message par Alain44 » jeu. 27 déc. 2018 21:27

Laurine14 a écrit :
jeu. 27 déc. 2018 20:47
Très bonne idée de travailler devant le miroir, mais il faut faire attention à ressentir la position et pas uniquement la visualiser.
Très bien dit, ma chère Laurine ;) !! :super: :super:

J'aurai tendance à comparer le miroir... à un accordeur ... :modo: :happy1:
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
gmbarete
Messages : 33
Inscription : mer. 26 déc. 2018 07:54
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Bonjour Georges!

Message par gmbarete » jeu. 27 déc. 2018 22:26

Alain 44, Laurine, merci pour vos réponses.

Je suis d'accord, il faut jouer debout, quoique... il faut avoir le dos droit et la place de faire des gestes amples. (Trop fastoche la théorie :super: mais je me vois, tout tordu dans mes vidéos)

Ouais ressentir la position... Je remarque plusieurs choses, sûrement trop pour les étaler ici, mais déjà c'est vrai qu'en sentant l'archet qui passe sur les cordes, en cherchant la fluidité, le son, la régularité, on a tendance à le redresser. Je me surprends parfois à jeter un coup d'œil au miroir et je vois mon archet tout droit. Et j'essaie des longs mouvements rapides, et là c'est vrai que le ressenti est essentiel. C'est uniquement en étant droit que l'archet reste sur le même point de contact et que le son est régulier. Et donc en se focalisant sur le son et la sensation du point de contact, l'archet reste droit... en théorie. Mais avec le miroir je vérifie les longs mouvement lents, je mets en place les habitudes non-naturelles qui devront devenir naturelles par la suite, par exemple bien pousser la main gauche quand on joue à la tête de l'archet sur la grosse corde, et de moins en moins sur les autres cordes

Pff... trop souvent je commence un message, puis je me dis "on s'en fout de ta vie" et je m'arrête...

Je fais aussi l'exercice qui consiste à partir fort avec l'archet, ralentir à la fin de la longueur, repartir fort dans l'autre sens, etc. Maintenant je le fais en pensant à la souplesse, à la liberté du poignet. Et je fais aussi ce truc de torture qui consiste à bouger l'archet avec les doigts sans bouger le poignet, il paraît que ça aide, vous en pensez quoi ?

Bref, je vais appliquer vos conseils et poster des vidéos de temps en temps.

A+ :)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 791
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Bonjour Georges!

Message par Alain44 » jeu. 27 déc. 2018 23:42

gmbarete a écrit :
jeu. 27 déc. 2018 22:26
Pff... trop souvent je commence un message, puis je me dis "on s'en fout de ta vie" et je m'arrête...
Tu n'es pas le seul ! mais ce n'est pas pour ça qu'il faut s'arrêter .... !
Depuis quelques années j'ai du poster quelques 5 000 messages ... et alors ????? (oui je suis bavard sur le net ! et alors...)
Je pense qu'au moins la moitié ont apporté quelques chose à la communauté du net... ça vaut le coup !
Et j'ai appris énormément en lisant des gens qui étaient dans cette démarche.
Je donne, je reçois, c'est la démarche de base des forums. (hélas pas toujours comprise par tous ...)

Tu parles dans ton message souvent de "théorie"... je ne cerne pas trop ton attitude par rapport à la théorie.

On oppose trop souvent théorie et pratique...
Le solfège fait a priori partie de la théorie ... (!) ... or (bien qu'autodidacte) je trouve que le solfège fait partie de la pratique, comme l'harmonie .... etc ...

La théorie est plutôt une approche, une attitude... (et pas le sujet lui-même dont on parle)
Solfège pratique, harmonie pratique ... Pourquoi est-on est obligé de préciser ? Car vers le XIXe s. il y a eu une vague très forte de "théorisation".
Cette vague était d'établir des règles pour rassurer les bourgeois peu mélomanes mais qui pratiquaient la musique parfois pour le plaisir musical, mais plutôt souvent pour le plaisir de paraître (en imitation des nobles du siècle précédent).
(Je ne fais pas de jugement de valeur.)

Donc on associe solfège, harmonie à "théorique" dans le sens de "abstrait" ou "intellectuel" ou "non-pratique" ou "non-concret"... ce qui me paraît un contre-sens.

Dans certains traités(du XVIII-XIXe s?) il est clair que l'approche est théorique, ou même "réglementaire" (les fameuses règles d'harmonie !)

Mais prendre un accord (par ex au piano) et en isoler les notes, et leur structure n'est pas théorique (au sens non-concret) pour moi,....

C'est la même chose pour la posture au violon.
Les différentes générations de profs de violon ont établit des "standards" de leur époque (ce n'est pas plus que ça !)

Tous ces standards sont bons, biens sûrs, pour le répertoire approprié.

La technique "moderne" (donc "actuelle") permettrait de jouer tout ce qui a été créé avant (une synthèse des techniques précédentes)....
Bien.... pendant quelques années ...
Mais les Baroqueux (!) sont passé par là, et ont démonté ces a priori.... (j'espère en évitant d'en créer d'autres ... ;) )


La musique (quelle soit ancienne ou classique ou très moderne) ... est toujours "vivante", ie jouée par des musiciens et écoutée par des gens en direct,
et aucune "réglementation", théorie, classicisme, etc ... ne pourra l'empêcher de vivre .... :)


PS: j'ai précisé un peu ça, car souvent les autodidactes sont braqués avec la "théorie" musicale, alors que c'est très pratique ... si on cerne bien le sujet ....
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
gmbarete
Messages : 33
Inscription : mer. 26 déc. 2018 07:54
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme

Re: Bonjour Georges!

Message par gmbarete » ven. 28 déc. 2018 01:30

Alors je dirais comme ça à froid que la théorie, c'est ce qu'il faudrait faire ou ce qui devrait arriver en fonction de la circonstance, opposé à la pratique qui est ce qu'on fait concrètement. Mais la théorie ce sont aussi toutes les règles qui régissent la musique, et le solfège en fait partie.

Je pense qu'on l'utilise lorsqu'on pratique. On apprend la théorie et on l'utilise lorsqu'on pratique. Mais on l'apprend aussi pendant qu'on pratique, c'est clair, je comprends ce que tu veux dire. Si, sans exemple, on essaye de faire quelque-chose et qu'on trouve un moyen d'y arriver, on a appris une chose théorique par la pratique.

L'idée de faire partie... Le solfège fait partie de la pratique... Absolument pas, le solfège, c'est de la pure théorie. Mais on l'utilise dans la pratique. On ne va pas faire de mélodie sans utiliser le solfège.

Après, si on fait des mélodies sans conscience de ce qu'on fait, et sans capacité à exprimer les règles qui font cette mélodie, là, ça serait de la pure pratique. On appellerait ça l'instinct ou quoi. Mais même les musiciens les plus instinctifs ont leurs propres règles, qui constituent leur façon d'exprimer théoriquement ce qu'ils font pratiquement.

Là je m'échauffe... Je pourrais ajouter qu'il y'a beaucoup trop de théoriciens et de théories. Avant tout, on veut produire des belles notes et les enchainer, et on est tous différents, mais dans les principes c'est pareil pour tous. Je pense qu'il faut impérativement suivre certaines grandes lignes de base, mais qu'après il faut se libérer des règles trop strictes ou coincées.

Dans un domaine comme le violon, des gens tellement intelligents sont allés tellement loin pour créer cet art qu'il serait un peu prétentieux de croire que leurs règles sont inutiles. Mais je découvre qu'il y'a des dizaines d'écoles, des dizaines de façons de faire qui se contredisent, d'où l'importance d'être guidé par un but ultime compréhensible.

Pour moi, le but serait: produire des belles notes, être capable de les enchaîner joliment, minimiser l'effort, être à l'aise et pouvoir continuer l'exercice presque indéfiniment sans souffrir.

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2043
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: Bonjour Georges!

Message par LionelB » ven. 28 déc. 2018 15:07

gmbarete a écrit :
ven. 28 déc. 2018 01:30
Pour moi, le but serait: produire des belles notes, être capable de les enchaîner joliment, minimiser l'effort, être à l'aise et pouvoir continuer l'exercice presque indéfiniment sans souffrir.
Trouves toi un prof qui enseigne selon la méthode Hoppenot. C'est exactement ce qu'elle défends. :super:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 791
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: Bonjour Georges!

Message par Alain44 » ven. 28 déc. 2018 15:57

Ou lis déjà son bouquin, pour savoir si l'approche te branches...
https://www.amazon.fr/Violon-intérieur- ... 2858681392
C'est un très bon bouquin, clair, hors des règles habituelles ... à lire au moins.


Est-ce que écrire ou lire un texte courant en français est théorique?. C'est juste un système pratique de notation de l'oral.
(comme en musique).
Par contre écrire ou lire un texte sophistiqué, avec l'orthographe et la grammaire très corrects, peut devenir "théorique".
On retrouve ces 2 niveaux en musique. j'ai l'impression que tu parles toujours du 2 niveau, alors que je parle du 1er niveau

En sciences une théorie est un modèle de compréhension (partiel) de la nature.
Le solfège ne fait que noter, pas expliquer.... ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre