présentation kakach

Vous venez de vous inscrire sur le forum. Présentez vous ici !
Répondre
kalach
Messages : 4
Inscription : ven. 28 déc. 2018 13:41
Pratique du violon : 25
Sexe : Homme

présentation kakach

Message par kalach » ven. 28 déc. 2018 13:56

bonjour à tou(te)s
Après la guitare, l'accordéon diatonique et quelques essais sans suite sur d'autres instruments, j'ai finalement, il y a 25 ans, jeté mon dévolu sur le violon pour jouer les musiques traditionnelles que j'affectionne entre toutes (France, Irlande/Ecosse, Scandinavie), ce qui pour un gaucher tenait du challenge, vu la totale fermeture d'esprit des milieux "établis" vis à vis de cette problématique. J'ai néanmoins tracé mon bonhomme de chemin, et me voici sur ce forum que je viens de découvrir, avec une idée en tête : trouver des musiciens qui connaissent et pratiquent le "hardingfele" et/ou la musique indienne.
:merci:

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1078
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: présentation kakach

Message par Alain44 » ven. 28 déc. 2018 15:43

Bienvenue Kakach (ou Kalach ?) ;)

Je suis aussi multi-instrumentiste, gaucher tendance ambidextre, auto-didacte.

Je joue du violon « normalement », ça ne m’a causé aucun problème.
Je trouve que le violon nécessite des l’adresse des deux côtés, donc pour moi ce n’est pas un instrument de droitier.

Tu joues « à gauche »?, ton violon est transformé?, il est spécial ? tu as inversé les cordes?.

Dis en plus car certains peuvent être intéressés (un membre cherchait récemment des tuyaux sur ce problème pour lui)…
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2307
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme

Re: présentation kakach

Message par LionelB » ven. 28 déc. 2018 15:50

Salut et bienvenu :)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Angelo
Messages : 300
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme

Re: présentation kakach

Message par Angelo » ven. 28 déc. 2018 15:52

Bienvenu.

kalach
Messages : 4
Inscription : ven. 28 déc. 2018 13:41
Pratique du violon : 25
Sexe : Homme

Re: présentation kakach

Message par kalach » dim. 30 déc. 2018 23:01

Bonsoir et merci pour votre accueil

Pour répondre à Alain44 : je suis 100% gaucher et pas ambidextre pour deux sous, et j'ai un vieux contentieux avec ce monde où l'on considère qu'être (ou se comporter comme un) droitier est naturel et va de soi, et où tout est fait en conséquence. Je te passe les détails, ça remonte à l'école primaire où ma mère a dû ferrailler avec l'instituteur pour qu'il me laisse écrire de la main gauche.
A 18 ans j'ai voulu apprendre à jouer de la guitare. En droitier, comme tout le monde. Un an à galérer sans progresser, jusqu'au moment où j'en ai eu marre et où j'ai inversé les cordes (sur une guitare classique de bas de gamme, ça ne pose pas de problème) et ma tenue de l'instrument ... et là, miracle, ça a décollé tout seul : en moins d'un mois j'avais dépassé le niveau que je n'avais pas réussi à atteindre auparavant en un an en droitier.
Et c'était parfaitement logique, car le travail des deux mains sur un instrument comme la guitare ou le violon n'est pas du tout le même : la main "maîtresse" (main droite pour les droitiers) "fait" le son et donne le rythme, la pulsation, elle travaille donc en force, en puissance, et l'essentiel de son travail se situe au niveau du poignet. la main "auxiliaire" ou "subordonnée", ou main "du manche" (main gauche pour les droitiers) ne fait que modifier la hauteur du son, elle travaille en mobilité et n'a pas besoin de développer autant de puissance (le seul vrai travail de force pour elle, c'est la pince pour les accords barrés à la guitare, mais elle ne fait pas intervenir le poignet).
C'est quand on a essayé alternativement d'un côté, puis de l'autre, (ce que j'ai fait) qu'on comprend vraiment cette différence de travail entre les deux mains, et qu'on réalise le handicap qu'on s'impose en essayant, en tant que gaucher, de jouer comme un droitier. On finit par y arriver, mais à quel prix ! Allez essayer d'expliquer ça à un prof de conservatoire !
Une bonne illustration de cette problématique est donnée par Marc Knopfler, le guitariste de "Dire Straits" qui est gaucher mais a appris à jouer de la guitare en droitier. Il a développé un jeu de guitare où il "reconstitue" avec les doigts ce qu'un guitariste "normal" ferait avec un médiator. C'est logique, le jeu au médiator nécessite une souplesse au niveau du poignet droit qu'un droitier possède naturellement mais qu'un gaucher aura énormément de mal à acquérir, et c'est visiblement ce qui est arrivé à Knopfler et qui l'a obligé à trouver une stratégie de contournement.
Je pourrais parler de ce problème pendant des heures, car il y en aurait à dire, mais je vais me limiter, on pourra en recauser si ça t'intéresse vraiment.
Pour le violon, j'ai appris vers 35 ans, et fort de mon expérience à la guitare, il était hors de question pour moi de faire ce que tout le monde me conseillait "paternellement", à savoir apprendre en droitier. J'ai donc acheté un violon que j'ai fait inverser par un luthier (détablage pour changer la barre d'harmonie de côté, plus quelques bricoles), qui au passage n'a fait les choses qu'à moitié (il n'a pas touché aux chevilles de la crosse, je ne te dis pas la galère que c'était ensuite pour faire un Fa naturel sur la corde de Mi) et j'ai appris en gaucher sur un violon de gaucher. En autodidacte, cela va de soi.
En 25 ans, j'ai joué en tout et pour tout sur 4 violons : deux violons de droitier inversés, et deux autres fabriqués d'origine en gaucher, ce qui est préférable (malgré les apparences, il y a des tas d'asymétries dans un violon, auxquelles on ne pense pas forcément, et qui font que l'inversion n'est qu'un pis-aller, même quand elle est faite sérieusement (ce qui n'est pas toujours le cas).

Donc, pour répondre à ta question, mes violons sont intégralement inversés par rapport à des instruments de droitier : barre d'harmonie, âme, cordes, chevilles, touche, mentonnière, et je tiens mon archet de la main gauche. Tu auras bien compris je pense que pour moi, le violon est bien un instrument "latéralisé" et pas symétrique du tout quant à sa prise en mains. Cela étant, ton vécu n'est pas le mien, et tu n'as peut-être pas, en tant qu'ambidextre, ressenti la même gêne que moi à apprendre en droitier ... sauf que tu ne sauras jamais si tu n'aurais pas appris plus vite et atteint un meilleur niveau en jouant en gaucher. Pour ça, il aurait fallu essayer.

Voilà, j'ai été peut-être un peu bavard et ... disons véhément, mais j'ai entendu dire tellement d'âneries sur la question -- et notamment dans la bouche des luthiers et profs des Conservatoires -- que je pourrais écrire un bouquin entier rien que pour réfuter un par un tous les arguments spécieux que ces bonnes gens m'ont sorti pour me convaincre que c'est "normal" de jouer en droitier quand on est gaucher.

OUf !

à part ça, ton parcours m'intéresse aussi car tu as fait le choix inverse du mien, et je suis curieux de savoir comment tu t'en es sorti.

Bon réveillon à toi et au plaisir d'échanger sur la question.

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1078
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44

Re: présentation kakach

Message par Alain44 » lun. 31 déc. 2018 15:55

Salut Kalach,

Ton message est très intéressant, et bien développé. C’est sympa.

Je comprends, et tu as fait ce qu’il faut pour tes instruments (de vrais instruments inversés)

La « gaucherie » (LOL!) est je crois spécifique à chaque gaucher (c’est à l’intérieur du cerveau que ça se passe, donc ce n’est pas du tout évident)…. et ça peu évoluer: je te cite mon cas.

Depuis la naissance je suis gaucher. J’ai appris à écrire à gauche. Comme toi en primaire il y a eu une cata (forçage à droite en CM1, j’avais 7-8 ans). Je me suis mis à bégayer, on ne savais pas pourquoi, ça a duré 6 mois. J’étais très bon élève, mais je n’arrivais plus à réciter mes leçons…Tout était bloqué à l’intérieur. L’horreur. Un psychologue (en 1965 s’était rare d’y avoir recours) a décelé un pb de latéralisation et à fait la rapprochement. Lettre très ferme à l’instit (pourtant très compétente et gentille). Retour à l’écriture à gauche (malgré les taches d’encre à la plume acier …… le bic existait mais il était interdit à l’école primaire !!). En 3 semaines je ne bégayais plus et tout était revenu !. OUF !

Vers 10 ans je faisait du foot, comme un gaucher et un droitier (c’était libre, et même un avantage de pouvoir jouer des 2 pieds !). Je m’amusais à écrire comme Léonard de VInci (lecture dans une glace) ou comme en arabe ou comme les chinois etc … (c’était rigolo …)
Vers 11 ans j’ai appris le tennis de table comme un droitier … sans me poser de questions…
Vers 13ans j’ai appris la guitare en autodidacte à droite .. idem…

Vers 18 ans j’ai pris la guitare inversée d’un gaucher pendant une journée… le soir je jouais assez bien à gauche !! (alors que je n’avais jamais essayé avant…)

Pour moi, il s’est passé passé quelques chose dans mon cerveau vers 10-12 ans … je suis devenu quasi ambidextre: j’écris toujours à gauche, je joue de la guitare et autres à droite (car plus courant pour apprendre avec les copains et avoir des instruments), je bricole des deux mains (c’est bien pratique quand l’accès d’écrous est difficile)..
En fait je fais suivant les besoins … :D

Bonne année !
A+
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Laurine14
Messages : 254
Inscription : ven. 1 déc. 2017 15:31
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme

Re: présentation kakach

Message par Laurine14 » ven. 4 janv. 2019 19:59

Salut,bienvenue ici :)
"Le lâche ne commence jamais, le faible ne termine jamais et le gagnant n'abandonne jamais." P. Knigt

Répondre