Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Composer

Solfège, harmonie, contrepoint...Tout ce qui concerne la théorie de la musique.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Krystof
Messages : 801
Inscription : ven. 20 nov. 2009 18:11
Pratique du violon : 8
Sexe : Homme
Localisation : Sevrier (74)

Composer

Message par Krystof » dim. 8 janv. 2017 12:28

Qui parmi vous compose? Et comment? Vous avez une mélodie en tête que vous harmonisez ensuite ou bien vous écrivez une grille sur laquelle vous aller composer?


La tache de la philosophie: nuire à la bêtise. F. Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 937
Inscription : lun. 2 févr. 2015 21:44
Pratique du violon : 28
Sexe : Homme

Re: Composer

Message par Zaphod » mar. 10 janv. 2017 11:17

pour ma part c'est complètement variable.

ça dépend déjà du fait que ce soit une compo originale, ou bien un arrangement.
ensuite ça dépend de pour quoi ça s'adresse (par exemple pour un orchestre, pour un quatuor, ou un instrument seul) et de pour qui (un/des élèves, ou bien un/des professionnels).

de façon générale quand j'écris pour un instrument seul ou pour un soliste j'écris d'abord la voie principale, par bouts, ensuite j'harmonise puis je fais les transitions, puis après j'arrange (contrechants, dialogues etc...).
en revanche quand j'écris pour un groupe d'élèves, là il m'arrive souvent de préparer une grille, en guise de cadre, dans lequel je vais ensuite répartir les rôles en fonction des différents niveaux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité