Diapason ancien (baroque) ?

Solfège, harmonie, contrepoint...Tout ce qui concerne la théorie de la musique.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1617
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 23 fois

Diapason ancien (baroque) ?

Message par Alain44 » ven. 30 août 2019 14:33

Ici sur Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Diapason
ils parlent de la hauteur de diapason « ancien ».

J’ai bien compris qu’il a beaucoup varié (dans le temps et géographiquement) et qu’il est impossible de trancher.

Cependant ils citent:
« Cette norme [440 Hz] est généralement adoptée par tous les instrumentistes, exception faite de beaucoup d’ensembles spécialisés en musique ancienne, qui choisissent de nombreux diapasons, les plus courants allant de 392 à 466 Hz — ils nécessitent une tension moindre des cordes d’instruments tels que violes, luths, guitares, clavecins. Les écarts de fréquence entre 466 Hz (musique de la Renaissance), 440 Hz (baroque vénitien), 415 Hz (baroque allemand) et 392 Hz (baroque français) correspondent à un intervalle de demi-ton. »

Le calcul montre bien que ces 4 diapasons sont bien à un demi-ton d’écart (à 1 cent près, ce qui est négligeable). Jusque là je n’avais pas compris pourquoi on parle du LA 415 Hz (et pas 420 ou autre). C’est à cause du demi-ton par rapport à La 440 Hz.:intello: C’est pratique. :langue2:

Le LA 442 Hz, lui, est à +8 cents (8% d’un demi-ton) ce qui est nettement audible (par rapport au 440).Il n'a pas de rapport avec cette classification.

Question aux spécialistes de musique ancienne:
cette correspondance des 4 diapasons cités (allemand, français …) est-elle couramment respectée ??
Est ce une tendance générale, avec exceptions ?
Ou chacun fait à sa sauce ?


Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 655
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A remercié : 3 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Diapason ancien (baroque) ?

Message par Baroqueux » ven. 30 août 2019 15:43

Alain, à la limite, il est possible de dire, grâce en particulier aux traces laissées sur les tuyaux d'orgue, à quelle hauteur fût le la à une époque donnée et à un lieu donné, mais c'est tout, toute tentative de généralisation est vouée à l'échec. Il faut aussi ajouter que le diapason changeait en fonction du caractère de l'évènement.

Enfin. Je tiens à dire que les cordes n'étaient pas plus tendues avec un diapason haut, on montait juste des cordes plus fines.

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1617
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 23 fois

Re: Diapason ancien (baroque) ?

Message par Alain44 » ven. 30 août 2019 16:43

Merci Baroqueux.

J’entends bien (comme on dit :happy1: ).

Mais là ce qui m’intéresse c’est la pratique actuelle des orchestres (ou autres) de musique ancienne.

Est ce qu’il y a un consensus suivant des périodes ou lieux ou autres ? même s’il n’est pas historiquement justifié.

Où chaque chef fait à son goût ?
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Avatar de l’utilisateur
Baroqueux
Messages : 655
Inscription : dim. 17 juin 2018 14:03
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
A remercié : 3 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Diapason ancien (baroque) ?

Message par Baroqueux » ven. 30 août 2019 17:56

Il y a un consensus global sur la fin de la période baroque et le début du classique. Il est à peu près admis que pour la musique de chambre, le 415 fût utilisé (ce que les allemands appellent le Kammermton).
Pour le reste, chaque fois qu'il y a un consensus, il est parfois complètement remis en question par une découverte. Quand je faisais ma maîtrise, je bossais quelques fois avec le CMBV, c'était passionnant, la musique ancienne est un domaine où il faut toujours être à la pointe (de l'archet).
Pour la renaissance et le début du baroque, on est plutôt à la transposition à la quarte ou à la quinte.
Bref, c'est une histoire sans fin. Ce qu'il faut retenir, c'est que l'apprentissage en premier lieu par la voix (au lieu du système actuel dans lequel la voix est une option) favorise un système où le musicien peut transposer facilement sans se demander sur quelle note il tombe s'il doit jouer une tierce mineur en dessous de la mélodie qui est notée en clé de sol 1...

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1617
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 23 fois

Re: Diapason ancien (baroque) ?

Message par Alain44 » ven. 30 août 2019 21:09

Baroqueux a écrit :
ven. 30 août 2019 17:56
Ce qu'il faut retenir, c'est que l'apprentissage en premier lieu par la voix (au lieu du système actuel dans lequel la voix est une option) favorise un système où le musicien peut transposer facilement sans se demander sur quelle note il tombe s'il doit jouer une tierce mineur en dessous de la mélodie qui est notée en clé de sol 1...
:super:
Merci ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre