Méthode de lecture

Solfège, harmonie, contrepoint...Tout ce qui concerne la théorie de la musique.
Valentins
Messages : 32
Inscription : jeu. 3 nov. 2011 10:57
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : France
Contact :

Méthode de lecture

Message par Valentins » lun. 7 nov. 2011 01:16

Bonjour,

Cela fait presque un an que je suis sûr, et certain, de vouloir faire de la musiques mon métier (plus précisemment compositeur de musique de film, au mieux).
Cependant, j'ai toujours travaillé seul, et j'ai de très très grosses lacunes en solfège. J'ai beau connaître une bonne grosse moitié de mes gammes et des accords parfait, ou quelques notions d'harmonie et de contrepoint, je suis in-ca-pa-ble de lire une partition à la vue. Il me faut en moyenne 8 minutes pour déchiffrer une mesure d'environs 20 notes... Ca devient tellement insupportable que je ne joue plus que très rarement des pièces hors de ma création personnelle (puisque je compose).
De la même manière, c'est extrêment laborieux d'écrire mes propres partitions, alors je préfère les garder dans un coin de ma tête, seulement pour les protéger à l'avenir, ce n'est pas l'idéal...

Je vous demande alors quelles sont les méthodes (solo) les plus efficace pour apprendre a lire le solfège, lire les notes. Si possible sur les 7 clés... Car pour la composition, même si on ne les utilisent toutes que très rarement, il faut toutes les connaître (formation de chef d'orchestre oblige).

Je lis de temps à autre, et je commence à mémoriser quelques notes, mais ce n'est pas dutout suffisant. Il faudrait alors que je me mette à lire 30 minutes par jour au moins ?! Mais c'est quand même assez ennuyeux xD

Merci de bien vouloir m'aider car je suis perdu :)

EDIT : D'ailleurs j'étais en train de faire de la lecture, et je remarque qu'il est très très tard... Alors bonne nuit à ceux qui passe par ici ^^

Avatar de l’utilisateur
Negens
Messages : 366
Inscription : mar. 26 juil. 2011 13:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : Pantin

Re: Méthode de lecture

Message par Negens » lun. 7 nov. 2011 02:15

Salut.

La méthode Dandelot

Image

Avatar de l’utilisateur
cécilius
Messages : 1518
Inscription : jeu. 21 avr. 2011 15:24
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme
Localisation : Nice

Re: Méthode de lecture

Message par cécilius » lun. 7 nov. 2011 10:24

Le Dandelot est très bien et a formé beaucoup de musiciens, seulement il a un défaut ; sans professeur derrière, on peut lire une note avec une erreur et retenir cette erreur, si personne ne vous corrige.
Ce que je conseillerais, c'est de faire enregistrer par quelqu'un de compétent (c'est un jeu d'enfant pour celui qui lit facilement) les exercices à des tempi de plus en plus rapides (de très lent à rapide) les exercices, puis tu les lis en même temps que tu actives la lecture de ces enregistrements. Bien sûr, il faut faire les enregistrements au fur et à mesure, car, sinon, ça devient un travail colossal pour celui qui enregistre.
Peut-être, cela existe-t-il déjà sur CD ? En effet je n'ai jamais fait de recherche en ce sens, n'ayant pas de besoin.

Stéphalti
Généreux donateur
Messages : 436
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 21:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Méthode de lecture

Message par Stéphalti » lun. 7 nov. 2011 11:39

SI je peux me permettre, je crois que la priorité des priorités et de mettre en ordre dans ton esprit l'organisation des notes: je m'explique. Quelle que soit la clé, l'organisation des notes est toujours la même, le do sera toujours au-dessous du ré, le la sera toujours au-dessus du sol, etc.... Donc, mets-toi déjà toutes ces notes en bouche, dans un débit d'énonciation de plus en rapide.
... mais bon, c'est long et fastidieux d'expliquer cela ici pour ceux que cela ne concerne pas . Alors si ça t'intéresse Valentins, contacte-moi par mail ou message privé et je te donnerai des billes pour travailler
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Généreux donateur
Messages : 5019
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Méthode de lecture

Message par Claire91 » lun. 7 nov. 2011 11:53

Stephalti, si c'est juste pour des critères de conforts des autres sur le forum, je pense que tu peux quand même donner l'explication ici. Ceux que ça n'intéresse pas ne liront pas, tout simplement.
Après, si c'est parce que c'est difficile pour toi d'expliquer sans savoir exactement la demande de Valentin, c'est autre chose, mais si tu as juste peur d'encombrer le forum, il ne faut surtout pas avoir de scrupule ! ;)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Valentins
Messages : 32
Inscription : jeu. 3 nov. 2011 10:57
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : France
Contact :

Re: Méthode de lecture

Message par Valentins » lun. 7 nov. 2011 21:46

Merci pour vos réponses ! Je vais me renseigner sur cette méthode...
Stéphalti, je pense avoir compris ce que tu voulais dire. Tu parle de l'arrangement des note do ré mi fa sol la si/si la sol fa mi ré do ?
Car pour le moment, je me base sur la note donnée par la clé (sol sur les clés de sol, fa sur mes clé de fa et do sur les clés d'ut) et ensuite je "déroule le câble" en nommant chaque note de chaque intervalle en montant ou en descendant pour trouver la note... Mais c'est plutôt encombrant dans mon cerveau de monter et descendre en partant de la même note...
J'ai donc besoin, je pense, de connaître par coeur la totalité des notes sur les lignes et interlignes de chaque clé (du moins les 3 principales) ?

Je vais essayer de trouver ce livre, la méthode Dandelot afin de voir si elle me correspond. Pour ce qui est des erreurs, je ne peux pas me tromper dans le sens où je sais "vérifier" la note en faisant ma tactique décrite précédemment.
Donc oui, je ne me trompe pas en lisant une partition, mais vous comprendrez que c'est extrèmement long de monter et descendre xD

En tout cas, merci pour votre aide !

Stéphalti
Généreux donateur
Messages : 436
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 21:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Méthode de lecture

Message par Stéphalti » lun. 7 nov. 2011 22:45

:) Puisque Claire pense que je ne vais pas trop polluer le forum avec mes explications... je m'y risque!

Donc, je pense que si on déroule oralement les notes très facilement d'un do au do supérieur (en montant, donc!) il est déjà moins facile de dérouler aussi vite dans un mouvement descendant;

Ex: do- ré- mi- fa- sol- la- si- do..... do- si - la - sol- fa - mi - ré - do...

C'est une évidence n'est-ce pas!

Quand on sait faire cela, il faut savoir le faire en partant de n'importe quelle note, et ce, toujours sur une octave ascendante et descendante.

Toujours facile? Super!

Alors ensuite, dérouler en sautant une marche de l'escalier (donc en tierce) et sur deux octaves, ce qui fait retomber sur la note de départ:
Ex: do- mi- sol- si - ré- fa- la- do- et idem en descendant !

Evidemment ce travail est à faire là encore en partant de n'importe quelle note de la gamme.

Toujours facile? Tant mieux!

Il faut ensuite monter en quartes. Pour repère, l'ordre des bémol de l'armure donne une succession de quartes ascendantes...) et l'ordre des dièses de l'armure une succession de quartes descendantes..) mais il faut ensuite les mettre en bouche en partant de n'importe quelle note....

Euh! serait-ce que ça deviendrait un peu plus compliqué?

etc etc pour chaque intervalle.

Quand on sait faire tout cela (ou plutôt au fur et à mesure que l'on apprend tout cela) il faut repérer visuellement chaque intervalle sur la portée.
L'intervalle de seconde donne une note ligne une note interligne (ou le contraire)
L'intervalle de tierce donne les deux notes sur la ligne, ou les deux notes sur les interlignes.
L'intervalle de quarte donne une note ligne , une note interligne , mais un cran plus loin.
etc etc etc
Il existe pour cela des exercices de lecture adaptés , à lire en partant de n'importe quelle note (lecture relative donc) qui permettent d'acquérir une vraie gymnastique de lecture et de n'avoir plus que quelques repères visuels pour entrer dans la lecture des différentes clés...

Voili voilou...

Pour ma part je n'ai rien à vendre, mais j'ai fait une série de ces exercices pour mes élèves... et ça marche...

Si vous avez eu le courage de lire tout, et si vous avez compris, tant mieux, sinon, pas grave, on oublie... :mrgreen:
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Valentins
Messages : 32
Inscription : jeu. 3 nov. 2011 10:57
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : France
Contact :

Re: Méthode de lecture

Message par Valentins » lun. 7 nov. 2011 22:52

Nan j'ai très bien compris ! Je vais essayer dés que j'aurais un peu de temps devant moi. Mais votre méthode est surtout utile pour la lecture d'accord ?
J'essais ça, et je vous tiens au courant ! Merci encore

Avatar de l’utilisateur
Pif-paf
Messages : 842
Inscription : lun. 4 févr. 2008 16:32
Sexe : Homme
Localisation : Ouest Parisien

Re: Méthode de lecture

Message par Pif-paf » lun. 7 nov. 2011 23:10

Valentin envoie moi ton mail en mp, je t'envoie un extrait du Dandelot. :ange: Tu aurais (je pense) besoin de chanter en lisant.

Cecilius = n'importe quoi :-/ mais je t'offre une tournée au bar du coin pour récompenser ta créativité :frime:

Stéphalti = Attention au piège que tu es entrain de monter, tu veux faire apprendre par coeur des dessins (intervalles). C'est ce que nous faisons tous d'ailleurs. Nous lisons plus les notes, nous lisons un dessins qui correspond à un endroit sur le manche. Voir un arpège c'est plus de la lecture de note mais la reconnaissance d'un schéma. C'est ce qui crée un problème chez ceux qui commence à changer de position...c'est quoi cette note à cette endroit là ? Mais néanmoins je comprends ton raisonnement.

Claire
= toujours aussi Claire pas comme moi :wub:
Vends collection strad magazine

Avatar de l’utilisateur
samuel
Messages : 406
Inscription : ven. 26 juin 2009 22:36
Pratique du violon : 0
Localisation : Londres

Re: Méthode de lecture

Message par samuel » mar. 8 nov. 2011 00:06

Tu peux aussi t'inscrire au conservatoire ensolfege d'abord, puis en analyse ecriture etc... dans quelques années quand tu saura a peu pres lire...

Avatar de l’utilisateur
cécilius
Messages : 1518
Inscription : jeu. 21 avr. 2011 15:24
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme
Localisation : Nice

Re: Méthode de lecture

Message par cécilius » mar. 8 nov. 2011 08:41

Pif-Paf à écrit : Cecilius = n'importe quoi

Je suis désolée, mais c'est comme cela que j'ai appris au Conservatoire. Les élèves du cours de solfège lisaient tous en même temps l'exercice, on travaillait même l'exercice en retournant le livre, et cela pour toutes les clés. Le professeur se contentait de surveiller. On n'était pas corrigé individuellement, sauf pour les examens. Maintenant si les cours dans les conservatoires sont nuls, c'est une autre histoire. En tous cas, je déchiffre les partitions extrêmement rapidement, clé de SOL et de FA ; pour les autres clés, je manque de pratique. Cependant, je n'énonce plus les notes, car les instruments permettent d'aller plus vite que la parole.

Stéphalti
Généreux donateur
Messages : 436
Inscription : jeu. 2 déc. 2010 21:28
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Méthode de lecture

Message par Stéphalti » mar. 8 nov. 2011 08:55

Stéphalti = Attention au piège que tu es entrain de monter, tu veux faire apprendre par coeur des dessins (intervalles). C'est ce que nous faisons tous d'ailleurs. Nous lisons plus les notes, nous lisons un dessins qui correspond à un endroit sur le manche. Voir un arpège c'est plus de la lecture de note mais la reconnaissance d'un schéma. C'est ce qui crée un problème chez ceux qui commence à changer de position...c'est quoi cette note à cette endroit là ? Mais néanmoins je comprends ton raisonnement.
[

Il n'y a pas de piège mais une lecture bien réelle des notes, certes, par la connaissance des intervalles. Je ne dis nulle part qu'on se contente d'un dessin, la preuve en est que je fais commencer le travail par l'énonciation des notes en enchaînements d'intervalles ascendants et descendants pour en avoir la conscience d'organisation avant de se préoccuper de les retrouver sur le papier. Et pour les exercices que j'ai élaborés, il y a absolument tous les cas de figure... chaque intervalle avec chacun des autres pour réellement voir et lire les notes. Ca n'empêche nullement le travail de lecture relative, à ne pas confondre avec l'idée de lire "une note au-dessus" ou "une note en-dessous" comme le font temps d'élèves qui sont ensuite totalement paumés par manque de repères dans chacune des clés.
http://www.musicorporythme.fr/
Sans la musique, la vie serait une erreur... Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
Pif-paf
Messages : 842
Inscription : lun. 4 févr. 2008 16:32
Sexe : Homme
Localisation : Ouest Parisien

Re: Méthode de lecture

Message par Pif-paf » mar. 8 nov. 2011 09:47

Stéphalti a écrit :Stéphalti = Attention au piège que tu es entrain de monter, tu veux faire apprendre par coeur des dessins (intervalles). C'est ce que nous faisons tous d'ailleurs. Nous lisons plus les notes, nous lisons un dessins qui correspond à un endroit sur le manche. Voir un arpège c'est plus de la lecture de note mais la reconnaissance d'un schéma. C'est ce qui crée un problème chez ceux qui commence à changer de position...c'est quoi cette note à cette endroit là ? Mais néanmoins je comprends ton raisonnement.
[

Il n'y a pas de piège mais une lecture bien réelle des notes, certes, par la connaissance des intervalles. Je ne dis nulle part qu'on se contente d'un dessin c'est ce que je devine en te lisant , la preuve en est que je fais commencer le travail ton approche de prof m'intéresse par l'énonciation des notes en enchaînements d'intervalles ascendants et descendants pour en avoir la conscience d'organisation par rapport à quoi cette organisation avant de se préoccuper de les retrouver sur le papier tu fais chanter ? . Et pour les exercices que j'ai élaborés, il y a absolument tous les cas de figure... chaque intervalle avec chacun des autres pour réellement voir on est bien d'accord = identification d'un dessin et lire les notes. Ca n'empêche nullement le travail de lecture relative c'est quoi la lecture relative ?, à ne pas confondre avec l'idée de lire "une note au-dessus" ou "une note en-dessous" loin de moi cette pensée, tu t'en doute comme le font temps d'élèves qui sont ensuite totalement paumés par manque de repères dans chacune des clés.
cécilius a écrit :Pif-Paf à écrit : Cecilius = n'importe quoi

Je suis désolée, désolée de quoi ?mais c'est comme cela que j'ai appris au Conservatoire je sais je sais . Les élèves du cours de solfège lisaient tous en même temps l'exercice, on travaillait même l'exercice en retournant le livre, il faut mieux lire de droite à gauche , pas pour se préparer à la musique arabe , mais pour conserver l'esthétisme des figures de note et cela pour toutes les clés. Le professeur se contentait de surveiller peinard comme d'hab . On n'était pas corrigé individuellement, sauf pour les examens. Maintenant si les cours dans les conservatoires sont nuls, c'est une autre histoire jamais dit ça . En tous cas, je déchiffre les partitions extrêmement rapidement, clé de SOL et de FA ; pour les autres clés, je manque de pratique. Cependant, je n'énonce plus les notes exactement ce que je me tue à dire, car les instruments permettent d'aller plus vite que la parole ben ouiais, assimilation d'une note à un endroit du manche .
J'aimerai savoir si tu connais toutes les positions du manche ?

Cela ma rappelle le débat sur la méthode globale et méthode syllabique.
Vends collection strad magazine

Avatar de l’utilisateur
cécilius
Messages : 1518
Inscription : jeu. 21 avr. 2011 15:24
Pratique du violon : 5
Sexe : Femme
Localisation : Nice

Re: Méthode de lecture

Message par cécilius » mar. 8 nov. 2011 10:29

Pif-Paf a écrit : e ben ouiais, assimilation d'une note à un endroit du manche

Je crois que tu transformes la lecture des notes à la position sur le manche du violon. Ceci est une autre démarche. Non je ne connais pas toutes les positions du manche, mais je sais lire une partition car je suis à l'origine pianiste (Je n'avais pas précisé que mon déchiffrage rapide d'une partition concernait la clé de Fa 4e).
Un chef d'orchestre sait déchiffrer une partition uniquement en la lisant, et même transposer à vue : c'est utile pour suivre tous les instruments et il sait même la lire (dans son cerveau) à la même vitesse que les divers instruments. C'est ça la lecture de notes.
Les cours de solfèges dans les conservatoires sont là pour former toute sorte d'instrumentistes, pas uniquement des violonistes.
Lorsque j'ai commencé le violon, ça m'a beaucoup aidé de n'avoir aucun problème de connaissance de note. Maintenant, il faut que je sache précisément où poser le doigt pour faire une note juste (ce qui n'est pas une mince affaire !), mais cela n'a rien avoir avec la lecture de notes.
Valentins compose, donc je pense qu'il a besoin de connaître d'autres clés.

Avatar de l’utilisateur
Pif-paf
Messages : 842
Inscription : lun. 4 févr. 2008 16:32
Sexe : Homme
Localisation : Ouest Parisien

Re: Méthode de lecture

Message par Pif-paf » mar. 8 nov. 2011 10:41

Tu as raison, dans la démarche, la lecture de note doit passer avant l'apprentissage de l'instrument. Souvent , en école, les écarts sont appris sur l'instrument en premier, d'où l'assimilation d'un doigt // un endroit.
Les pianistes ne raisonnent pas comme les violonistes en terme de placement de doigts, tu le verras plus tard lors de ton apprentissage. Vous avez un avantage sur nous c'est la lecture des notes excessivement basses et haute ou nous c'est systématiquement un changement de clef.
Le sujet étant l'apprentissage de Valentins en autodidacte, je pense que tu es d'accord avec moi qu'il doit apprendre par cœur et indépendamment chacunes des clefs sans référence à un instrument autre que sa voix ?
Vends collection strad magazine

Répondre