Un enfant prodige ...

Présentez, découvrez des jeunes musiciens qui méritent d'être connus
Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1794
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice
A été remercié : 18 fois

Un enfant prodige ...

Message par Chanterelle » jeu. 11 févr. 2021 11:06

J'espère que cet enfant joue quand même de temps en temps avec des petits camarades de son âge malgré ses terribles contraintes artistiques... :unsure:

https://www.youtube.com/watch?v=zW9pv4j ... e=youtu.be


" Au conservatoire , j'ai appris ce qu'il ne fallait pas apprendre "
Ivry Gitlis

Melehad
Messages : 83
Inscription : jeu. 24 sept. 2020 16:24
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
A remercié : 4 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Melehad » mar. 23 févr. 2021 17:43

Fiou ça décoiffe !
Il est très précoce et quelle rapidité de jeu ! 8|

Avatar de l’utilisateur
Varsovie
Messages : 102
Inscription : dim. 17 avr. 2016 13:54
Pratique du violon : 7
Sexe : Femme

Re: Un enfant prodige ...

Message par Varsovie » mar. 23 févr. 2021 23:24

Dans la description je lis " Teo started making music in 2013"... Oh bah ça alors, moi aussi ! C'est bizarre, je n'ai pas encore abordé cette pièce :mrgreen:
Je crois que j'ai très exactement 0 % de chance de la jouer un jour, c'est toujours impressionnant de voir des enfants si jeunes jouer de cette façon.
"Violon,
On te caresse du bout du crin
et tu parles, et tu chantes.
Quand tu ris et tu pleures,
c'est ma voix que j'entends"

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 2157
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 31
Sexe : Homme
A remercié : 12 fois
A été remercié : 71 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Zaphod » mer. 24 févr. 2021 00:17

C'est un âge où quand il y a du boulot derrière on peut modeler la technique avec une facilité déconcertante.
Jouer du Paganini (ou ici du Sarasate) à 10ans n'a rien d'exceptionnel.
En revanche la maturité musicale n'y est pas, et ce qui pourrait laisser penser à de l'interprétation n'est qu'un copier coller sur celle d'un grand violoniste (ici on reconnaît principalement celle d'Heifetz).
Ce qui me fait peur derrière tout ça, c'est la détermination des parents plus que celle de l'enfant, qui aboutit à une fin bien souvent désastreuse pour ce dernier (sur le plan émotionnel).

Je trouve dommage que tant de monde se retrouve en extase devant un bambin qui joue quelque chose comme il a appris à le faire, et se désintéressent des adultes qui eux apportent (même si ce n'est pas toujours le cas) de la personnalité à leur musique. Tant de talents restent dans l'ombre, parce qu'ils n'ont pas 10ans ? Quel dommage.

Melehad
Messages : 83
Inscription : jeu. 24 sept. 2020 16:24
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
A remercié : 4 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Melehad » mer. 24 févr. 2021 09:32

Oh rassure-toi Zaphod, moi je suis en extase devant toute personne qui joue mieux que moi.
De quoi être émoustillé toute ma vie ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 2199
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 51 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Alain44 » mer. 24 févr. 2021 14:35

Zaphod a écrit :
mer. 24 févr. 2021 00:17
Je trouve dommage que tant de monde se retrouve en extase devant un bambin qui joue quelque chose comme il a appris à le faire, et se désintéressent des adultes qui eux apportent (même si ce n'est pas toujours le cas) de la personnalité à leur musique. Tant de talents restent dans l'ombre, parce qu'ils n'ont pas 10ans ? Quel dommage.
+1
Ah ce truc récurrent des "enfants prodiges" ...
Mozart et bien d'autres ...
Le singe savant ...
La bête de foire ...

Une musique "exceptionnelle", techniquement, de "l'époustouflant", du sensationnel ... du grand spectacle ou du show bizz en somme (avec les parents et/ou managers derrière) ...

Pourquoi est ce que ça toujours plu aux adultes de voir un enfant prodige ?

Faire une chose comme un grand, n'est pas être un grand. :blink:

Oui j'espère qu'il grandira, s'épanouira dans sa tête et dans son art ... et qu'il sera heureux. ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 1187
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 77 fois
A été remercié : 48 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Cedin16 » mer. 24 févr. 2021 14:39

Alain44 a écrit :
mer. 24 févr. 2021 14:35
Zaphod a écrit :
mer. 24 févr. 2021 00:17
Je trouve dommage que tant de monde se retrouve en extase devant un bambin qui joue quelque chose comme il a appris à le faire, et se désintéressent des adultes qui eux apportent (même si ce n'est pas toujours le cas) de la personnalité à leur musique. Tant de talents restent dans l'ombre, parce qu'ils n'ont pas 10ans ? Quel dommage.
+1
Ah ce truc récurrent des "enfants prodiges" ...
Mozart et bien d'autres ...
Le singe savant ...
La bête de foire ...

Une musique "exceptionnelle", techniquement, de "l'époustouflant", du sensationnel ... du grand spectacle ou du show bizz en somme (avec les parents et/ou managers derrière) ...

Pourquoi est ce que ça toujours plu aux adultes de voir un enfant prodige ?

Faire une chose comme un grand, n'est pas être un grand. :blink:

Oui j'espère qu'il grandira, s'épanouira dans sa tête et dans son art ... et qu'il sera heureux. ;)
l'assouvissement du rêve de l'adulte de cette réussite manquée au travers de l'enfant , cela existe au violon , au tennis au foot etc etc.
écoutez un peu de nombreux parents, a les entendre leurs têtes blondes sont en avance sur tout et devance largement les autres ... etc

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 2199
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 51 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Alain44 » mer. 24 févr. 2021 14:46

Cedin16 a écrit :
mer. 24 févr. 2021 14:39
l'assouvissement du rêve de l'adulte de cette réussite manquée au travers de l'enfant , cela existe au violon , au tennis au foot etc etc
En effet... et c'est triste.
Quand on sait l'influence psychologique naturelle que peuvent avoir des parents sur leur enfant...

Avec mes enfants j'ai toujours fait attention à ne pas être un "broyeur de personnalité" ... ai je réussi ? ... au moins j'ai essayé ... ;)
(et apparemment 30 ans après, ils ne s'en plaignent pas du tout ... :tongue: )
L'épanouissement personnel est pour moi primordial. Le sensationnel... beaucoup moins. ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 1187
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 77 fois
A été remercié : 48 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Cedin16 » mer. 24 févr. 2021 15:03

Alain44 a écrit :
mer. 24 févr. 2021 14:46
Cedin16 a écrit :
mer. 24 févr. 2021 14:39
l'assouvissement du rêve de l'adulte de cette réussite manquée au travers de l'enfant , cela existe au violon , au tennis au foot etc etc
En effet... et c'est triste.
Quand on sait l'influence psychologique naturelle que peuvent avoir des parents sur leur enfant...

Avec mes enfants j'ai toujours fait attention à ne pas être un "broyeur de personnalité" ... ai je réussi ? ... au moins j'ai essayé ... ;)
(et apparemment 30 ans après, ils ne s'en plaignent pas du tout ... :tongue: )
L'épanouissement personnel est pour moi primordial. Le sensationnel... beaucoup moins. ;)
Et oui c'est l'heure des bilans ... j'ai toujours voulu faire de la musique aussi loin que je m'en souvient j'avais 4 ans , du violoncelle ! sans jamais une seule réaction de mes parents
Mes premiers pas ont été au violon j'avais 16 ans... trop tard !pour mes envies .
Mes enfants ont baigné dans la musique... il y avait des instruments partout a disposition , j'ai fait avec eux quelques essais sans forcer .... a mon grand désespoir je reste le seul musicien a la maison ... les enfants ont décidé de faire autre chose ... et c'est très bien ainsi :D

Avatar de l’utilisateur
Pallasite
Messages : 211
Inscription : lun. 30 déc. 2019 22:47
Pratique du violon : 1
A remercié : 22 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Pallasite » mer. 24 févr. 2021 15:51

Alain44 a écrit :
mer. 24 févr. 2021 14:35
Zaphod a écrit :
mer. 24 févr. 2021 00:17
Je trouve dommage que tant de monde se retrouve en extase devant un bambin qui joue quelque chose comme il a appris à le faire, et se désintéressent des adultes qui eux apportent (même si ce n'est pas toujours le cas) de la personnalité à leur musique. Tant de talents restent dans l'ombre, parce qu'ils n'ont pas 10ans ? Quel dommage.
+1
Ah ce truc récurrent des "enfants prodiges" ...
Mozart et bien d'autres ...
Le singe savant ...
La bête de foire ...

Une musique "exceptionnelle", techniquement, de "l'époustouflant", du sensationnel ... du grand spectacle ou du show bizz en somme (avec les parents et/ou managers derrière) ...

Pourquoi est ce que ça toujours plu aux adultes de voir un enfant prodige ?
Je crois qu'il y a aussi l'idée rassurante pour les adultes-spectateurs de se dire, que si un enfant peut le faire aussi bien, aussi jeune, c'est qu'il est particulier, a un don naturel, un talent particulier... Alors que le spectateur n'a, lui, juste pas eu de chance à la loterie génétique et n'a pas été gratifié d'un don...et que voulez-vous que j'y fasse ma bonne dame ? Évidemment, cela n'a rien à voir avec le manque d'efforts et/ou un travail mal pensé (alors que l'enfant lui a fourni un effort important et a eu un travail bien pensé, même si pas par lui) voir même de n'avoir jamais essayé...

Et oui, pour les parents, l'envie d'assouvir son rêve via son enfant, l'envie d'être unique par son enfant, l'envie de se pavaner devant ses amis (mon gosse est prodige)...

Cela dit, il y a aussi des gamins qui développent très jeunes une envie de faire quelque chose (sport, musique, école, art...) à haut niveau et si leurs parents se contentent de leur en donner les moyens (cours de musique par exemple), peuvent d'eux-même monter à un très très bon niveau... Mais les parents ne font que suivre, l'envie et les efforts viennent de l'enfant.

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 1187
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 77 fois
A été remercié : 48 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Cedin16 » mer. 24 févr. 2021 17:25

ca fait partie, de notre culture , celle "du petit génie" , il ni a pas de jeune génie ou de vieux génie

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 2199
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 51 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Alain44 » mer. 24 févr. 2021 20:26

Cedin16 a écrit :
mer. 24 févr. 2021 15:03
Mes enfants ont baigné dans la musique... il y avait des instruments partout a disposition , j'ai fait avec eux quelques essais sans forcer .... a mon grand désespoir je reste le seul musicien a la maison ... les enfants ont décidé de faire autre chose ... et c'est très bien ainsi :D
+1
:happy1:
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

brigitte
Messages : 429
Inscription : mer. 21 déc. 2016 14:46
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme
A été remercié : 2 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par brigitte » jeu. 25 févr. 2021 08:21

Je vois Cedin qu’on a connu le même genre d’histoire. Moi aussi j’ai voulu faire de la musique très jeune et puis mes parents n’ont pas voulu. J’ai pu commencer le piano à 16 ans. A l’époque j’aurais voulu commencer le violon mais mes parents m’ont découragé de le faire. Il n’y a malheureusement pas que l’envie de l’enfant qui compte à cet âge.

Melehad
Messages : 83
Inscription : jeu. 24 sept. 2020 16:24
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
A remercié : 4 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Melehad » jeu. 25 févr. 2021 17:23

Il faut reconnaitre aussi qu'on peut savoir bien jouer du violon en commençant à 6 ans, mais cela ne fait pas de nous systématiquement des virtuoses.
Il dois bien y avoir une différence entre l'apprentissage et le don (est-ce avoir des facilités ou quelque chose de plus évident ?). Et le travail qui relie les deux pour donner le résultat sur lequel nous nous extasions.

Pour illustrer sur un exemple que je connais : Je suis quelqu'un qui a une patte artistique (un petit quelque chose) sans forcer, sans avoir particulièrement suivi de cours ni travailler, que j'ai constaté dans le domaine du dessin.
Cependant, pour faire quelque chose d'abouti, je dois le travailler et y passer plus de temps.

J'aurais bien aimé que l'on me glisse un instrument dans les mains plus petite mais on m'a plutôt mis sur un canasson... on ne peut pas tout avoir ! :D
Pour autant, je n'ai jamais été une crack sur un cheval (bon ce n'est pas une discipline artistique, d'accord) et je ne pense pas que j'aurais été une crack non plus en musique. Par contre, à écouter une amie qui joue du violon depuis toute jeune, elle a clairement un talent musical.

Issue de l'inné puis travaillé ou seulement travaillé ? Qu'en savons-nous ? La part de l'inné, est-ce la part de l'art que l'on exerce sans aucun apprentissage ? Une sensibilité particulière, une intuition ?

Epreuve de philosophie, vous pouvez retourner les copies, vous disposez de 2h. :lol:

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 1187
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 77 fois
A été remercié : 48 fois

Re: Un enfant prodige ...

Message par Cedin16 » jeu. 25 févr. 2021 18:03

un tres vaste sujet ...

Personnellement je pense que nous nous développons au stade de l'enfance de façon asymétrique et avons des étapes ou nous développons le physique et moins la parole etc etc

Je suis persuadé aussi que lorsque l on sollicite justement plus particulièrement l'élément qui a notre faveur de l'instant , il y a une sorte de résonnance qui va se créer.

Je suis persuadé que justement cette sollicitation entrée en résonnance risque de pousser l'individu a développer des capacités qui vont exploitées des parties plus grande du cerveau ..... est cela que nous nommons le génie ?

Souvent les génies sont mono génie .... et le multitâche ne sont pas des génies, mais si nous mettions cette intelligence multitâche au service d'une seule et même tache aurions nous un génie .... probablement

Répondre