Démarrer le violon en étant adulte + Progression Pallasite

Entre le néophyte et celui qui pense à acheter un instrument pour le découvrir... les demandes de conseils sont ici :-)
Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 3142
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
A remercié : 1 fois
A été remercié : 30 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par LionelB » ven. 10 avr. 2020 21:46

Hoooo absolument désolé :/


"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1999
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 31
Sexe : Homme
A remercié : 12 fois
A été remercié : 57 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Zaphod » ven. 10 avr. 2020 23:50

Il y a des profs qui proposent des cours par visio, même si ça ne vaut pas un cours physique, pour apprendre à remplacer une corde ça fait très bien l'affaire ;)
Essaie de voir avec ta prof si elle peut faire ça, et sinon éventuellement contacte moi par mp, je tâcherai de te donner un coup de main ;)

GigiFro
Messages : 12
Inscription : mar. 7 avr. 2020 15:15
Pratique du violon : 0
A remercié : 1 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par GigiFro » sam. 11 avr. 2020 18:34

Merci, c'est gentil. Mais avant il me faut des cordes ! 😭 Je n'avais pas en rab. J'en ai commandé chez Amazon mais je serai livrée dans 10 jours. Ça m'attriste de perdre quelques jours de pratique, mais bon je vais voir si je peux juste pratiquer avec les cordes restantes. Sachant que ma corde de sol n'est pas à point non plus d'après l' accordeur

Avatar de l’utilisateur
Pallasite
Messages : 155
Inscription : lun. 30 déc. 2019 22:47
Pratique du violon : 0
A remercié : 18 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Pallasite » sam. 23 mai 2020 19:01

Reprise des cours en vrai aujourd'hui et que ça fait du bien !!! :D

Alors certes jusqu'à maintenant, j'ai eu des cours en visio toutes les semaines et je ne peux pas dire que je n'ai pas progressé pendant cette période. Mais c'est quand même pas pareil en visio.

Du coup, c'était cool. A priori, je n'ai pas pris de mauvaises habitudes pendant ces deux mois de confinement :super: et on a pu commencer à travailler un peu le son et la confiance en soi :ghee: Et je dois dire que c'était bien cool et probablement très très nécessaire (entre autre j'ai tendance à spider dans les parties où je n'ai pas confiance en moi pour m'en débarrasser).

Bon, par contre, j'ai un problème avec mon second doigt qu'il va falloir essayer de régler mais je sais pas trop comment...

Ah, et pour la modique somme de deux euros 50, je me suis trouvé le premier volume du Schradiek :super: Pour faire un peu de technique :mrgreen:

Là j'espère vraiment pouvoir passer d'ici une semaine l'étape des Minuets de Bach : il faut dire que mise à part qu'il m'aura fallu du temps pour les apprendre, ils sont bien cools et bien sympas à jouer. Donc, c'était du temps bien investi. Et ensuite, il ne restera que deux petits morceaux avant le deuxième volume (et le changement de cordes :ghee: )

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1999
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 31
Sexe : Homme
A remercié : 12 fois
A été remercié : 57 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Zaphod » sam. 23 mai 2020 22:52

Bonnes choses tout ça :D
Que t'arrive t'il avec le 2eme doigt ?

Avatar de l’utilisateur
Pallasite
Messages : 155
Inscription : lun. 30 déc. 2019 22:47
Pratique du violon : 0
A remercié : 18 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Pallasite » dim. 24 mai 2020 21:59

Quand je place ma main de manière naturelle, mes doigts tombent sans tension sur les notes suivantes :
- corde de la : si, do dièse, ré et si je me concentre un peu et que j'étire un peu, le mi pour le quatrième doigt.
- corde de mi : fa diese, sol diese, la et si je me concentre un peu et que j'étire un peu, le si pour le quatrième doigt.

Jusque là ça va.

Le problème vient pour atteindre le do (sur la corde de la) et le sol (sur la corde de mi). Pour la corde de la, je suis obligée d'y penser et de tirer un peu, ça ne créée pas de tension, mais ce n'est pas une position de repos. Je suis par exemple incapable de poser les trois doigts en simultané sur si - do - ré, je vais toujours tomber sur si - do dièse - ré puis décaler le deuxième doigt vers le do. Et mon do est souvent trop aigu (sans être pour autant un do dièse).

Par contre sur la corde de sol, je n'arrive pas à avoir les doigts sur fa dièse, sol et la, sauf à tirer énormément (mais là tu as une tension qui remonte tout le long de l'avant bras). Même en me concentrant, je n'arrive pas à avoir les doigts là où il faut sans une énorme tension. Pire, j'ai tendance pour essayer d'avoir le sol sans tension à légèrement décaler ma main vers le bout du manche et du coup, tout le reste devient faux.

Et c'est d'autant plus pénible que j'entends que je joue faux. :rougefaché:

voce-
Généreux donateur
Messages : 103
Inscription : lun. 5 mars 2018 22:34
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
A remercié : 8 fois
A été remercié : 7 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par voce- » dim. 24 mai 2020 22:23

Bonjour Pallasite,
Je comprends ton envie de choisir le violon en fonction des compositeurs que tu aimerais jouer. Pour ma part, j'ai un plaisir incroyable à jouer Bach, Vivaldi et Corelli. J'ignore si cette musique me plaît parce que je peux la jouer au violon ou si je la joue parce qu'elle me plaît. Ce que je raconte là peut paraître confus mais l'expérience que l'on a de la musique lorsqu'on la joue est tout à fait différente que celle que l'on a lorsqu'on ne fait que l'écouter ; on la comprends mieux, on la répète aussi beaucoup ce qui entraine une autre forme d'affection pour cette musique...

Et donc, par chance pour toi, très vite lors des premières années d'apprentissage on commence à jouer ces compositeurs avec des morceaux accessibles pour peu qu'on les prenne à un tempo raisonnable. Le concerto en la mineur de Vivaldi RV356 par exemple.

Le choix du violon me paraît aussi très judicieux parce qu'on le transporte très facilement, ce qui permet de le prendre partout avec soi.

Enfin, tu as parlé de la possibilité de jouer avec d'autres : c'est aussi un point pour lequel je trouve que le violon est un excellent choix : on a toujours besoin des violonistes, ils sont beaucoup réclamés !

Dans tout ce que tu nous a raconté de ton début, ça a l'air de bien se passer. Tu mentionnes des points qui sont effectivement des défis qu'on a tous relevés (qu'on relève encore). En particulier concernant le fait de faire quelque chose de difficile avec la main gauche tout en faisant aussi quelque chose de difficile avec la main droite : dissocier les deux mains est possible mais juste comme un exercice ; puis en s'armant de patience, avec lenteur, réunir les deux difficultés est indispensable. C'est l'objectif du violoniste de faire plein de choses en même temps, et on y arrive, il faut juste "muscler" son cerveau pour ça. Ma prof dit qu'un geste sûr, répété lentement, c'est le must pour apprendre quelque chose à son cerveau, plutôt qu'une approximation jouée "comme si". Mais j'ai constaté sur des enfants que je connais que la méthode inverse, et ça marchait aussi (quelques années plus tard le résultat était là). L'idéal est un mélange des deux, on avance beaucoup au début sans attendre la perfection sur tous les points, puis ça évolue.
Je crois que tout l'art du prof est de t'accorder que tel point est acquis lorsque c'est devenu "presque pas mal" pour que tu puisses continuer l'apprentissage sans te décourager.

voce-
Généreux donateur
Messages : 103
Inscription : lun. 5 mars 2018 22:34
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
A remercié : 8 fois
A été remercié : 7 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par voce- » dim. 24 mai 2020 22:26

Pallasite a écrit :
dim. 24 mai 2020 21:59
sauf à tirer énormément (mais là tu as une tension qui remonte tout le long de l'avant bras). Même en me concentrant, je n'arrive pas à avoir les doigts là où il faut sans une énorme tension. Pire, j'ai tendance pour essayer d'avoir le sol sans tension à légèrement décaler ma main vers le bout du manche et du coup, tout le reste devient faux.
C'est tout à fait normal de vivre ça.
Il faut un travail physique très important qui se fait jour après jour, on se muscle et on s'assouplit. C'est essentiel et ça demande du temps, comme lorsque tu projettes de muscler tes abdominaux, ça prendra du temps. Pour ta main gauche, l'espace entre les doigts, la façon dont les doigts bougent indépendamment les uns des autres mais aussi en même temps, tout cela est physiquement difficile.

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1999
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 31
Sexe : Homme
A remercié : 12 fois
A été remercié : 57 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Zaphod » dim. 24 mai 2020 22:46

Tu décales suffisamment ton coude gauche vers la droite, pour aider la main à monter au-dessus de la touche ?
Tu peux également remonter ton violon sur l'épaule gauche, ça aidera de la même façon à mieux placer ton coude.
Dis moi ce que ça donne ;)

Avatar de l’utilisateur
Pallasite
Messages : 155
Inscription : lun. 30 déc. 2019 22:47
Pratique du violon : 0
A remercié : 18 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Pallasite » mar. 26 mai 2020 09:10

voce- a écrit :
dim. 24 mai 2020 22:23
Bonjour Pallasite,
Je comprends ton envie de choisir le violon en fonction des compositeurs que tu aimerais jouer. Pour ma part, j'ai un plaisir incroyable à jouer Bach, Vivaldi et Corelli. J'ignore si cette musique me plaît parce que je peux la jouer au violon ou si je la joue parce qu'elle me plaît. Ce que je raconte là peut paraître confus mais l'expérience que l'on a de la musique lorsqu'on la joue est tout à fait différente que celle que l'on a lorsqu'on ne fait que l'écouter ; on la comprends mieux, on la répète aussi beaucoup ce qui entraine une autre forme d'affection pour cette musique...

Et donc, par chance pour toi, très vite lors des premières années d'apprentissage on commence à jouer ces compositeurs avec des morceaux accessibles pour peu qu'on les prenne à un tempo raisonnable. Le concerto en la mineur de Vivaldi RV356 par exemple.
Je l'aime bien celui-là en effet :D

Je crois aussi que le plaisir d'apprendre et de découvrir est au moins aussi important que l'objectif final. Soyons raisonnable, ce n'est pas demain la veille que je jouerais bien Vivaldi, encore moins sur un violon baroque. Et ce n'est même pas dit que cela arrive un jour. Par contre, le plaisir de l'apprentissage et de la découverte, c'est maintenant et c'est ça qui est important :D Cela dit, je pense en effet que c'est une chance pour moi de préférer les concertos pour violon de Vivaldi aux 24 caprices de Paganini :diable:
Zaphod a écrit :
dim. 24 mai 2020 22:46
Tu décales suffisamment ton coude gauche vers la droite, pour aider la main à monter au-dessus de la touche ?
Tu peux également remonter ton violon sur l'épaule gauche, ça aidera de la même façon à mieux placer ton coude.
Dis moi ce que ça donne ;)
Merci Zaphod pour tes conseils :)

Je pense que le coude gauche est bien, en tout cas mon prof n'a pas fait de remarques dessus samedi quand il a essayé de comprendre d'où ça venait.

Par contre, j'ai essayé hier de remonter le violon sur l'épaule gauche et de le décaler un peu vers la gauche (je le décale assez peu vers la gauche d'habitude) et je trouve que ça aide. Je vais réessayer ce soir, mais j'avais quand même l'impression que c'était mieux, par contre c'est moins agréable au niveau mentonnière (le violon a une mentonnière centrale) ;)

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1999
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 31
Sexe : Homme
A remercié : 12 fois
A été remercié : 57 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Zaphod » mar. 26 mai 2020 11:20

En fait les deux choses reviennent au même, ça joue sur la place du coude et la hauteur de main.
Tous les profs ne sont pas nécessairement vigilants là-dessus, donc prudence.
Si tu veux essaye de faire une petite vidéo, avec un téléphone dans l'axe des cordes, et on verra ce qu'il en est pour la place du violon et du coude ;)

voce-
Généreux donateur
Messages : 103
Inscription : lun. 5 mars 2018 22:34
Pratique du violon : 10
Sexe : Femme
A remercié : 8 fois
A été remercié : 7 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par voce- » mar. 26 mai 2020 17:01

Pallasite a écrit :
mar. 26 mai 2020 09:10

Cela dit, je pense en effet que c'est une chance pour moi de préférer les concertos pour violon de Vivaldi aux 24 caprices de Paganini :diable:
Tout à fait d'accord avec toi, je me fais régulièrement la même réflexion :lol:

Avatar de l’utilisateur
Pallasite
Messages : 155
Inscription : lun. 30 déc. 2019 22:47
Pratique du violon : 0
A remercié : 18 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Pallasite » sam. 30 mai 2020 19:40

Désolée, beaucoup de boulot ces derniers jours, j'ai pas pu repasser.

Je vais essayer de faire une vidéo de gamme de sol demain. Je vais voir ce que j'arrive à faire niveau vidéo :tongue:

J'ai revu mon prof aujourd'hui et il m'a donné un exercice à faire pour mon deuxième doigt : je pense qu'il a touché un point délicat parce que c'est pas si facile comme exercice j'ai trouvé, surtout sur la corde de mi. L'idée est de poser le premier doigt sur le fa diese et le deuxième doigt le plus loin possible sur la corde de mi. Puis de faire glisser le deuxième doigt jusqu'au premier doigt, sans déplacer le premier doigt. Et bah c'est pas facile. Du coup, je vais faire ça cette semaine.

Et puis on a refait des gammes et je pense que c'était très utile. Tant pour le travail de la justesse que parce qu'il a observé des tensions dans la main gauche à certains moments et m'a fait prendre conscience d'où ça venait. Bref, cette semaine, je vais manger de la gamme de sol, tant pour travailler la justesse que pour avoir une main gauche bien positionnée tout le temps. ^_^

On a refait du travail de son/confiance en soit (ça j'aime bien, c'est pas facile mais j'aime bien). et j'ai la nette impression que c'est plus important que ça en a l'air au premier abord.

Et faut que je commence à travailler les deux derniers morceaux.

Et puis j'aimerais bien commencer à travailler vraiment mon oreille. Arriver à être capable déjà à distinguer proprement chaque note, chaque intervalle. C'est pas si évident je trouve de savoir si la quinte est peu trop haute ou trop basse ou correcte. Bref, apprendre à distinguer ce genre de chose. Me rentrer les notes et les intervalles dans l'oreille.

Bref, encore pas mal de boulot à faire pour cette semaine. :D

Avatar de l’utilisateur
Pallasite
Messages : 155
Inscription : lun. 30 déc. 2019 22:47
Pratique du violon : 0
A remercié : 18 fois
A été remercié : 8 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Pallasite » dim. 14 juin 2020 10:37

Cette semaine a été dure. Dure parce que j'ai repris le boulot en présentiel et que du coup, j'ai moins de temps/énergie pour le violon. Dure parce que j'ai eu l'impression de ne rien faire de bon (sauf que étonnement c'était pas si mal que ça au cours). Dure aussi parce qu'elle a commencé par le violon qui m'a déclenché une migraine.

La semaine dernière, on avait travaillé le son avec mon prof et il m'a fait prendre conscience que je n'appliquais pas la bonne pression sur les cordes et que du coup, le son était étouffé. Sur mon violon, je ne m'en rendais pas compte mais quand il m'a montré la différence entre ce que je faisais et ce que je devrais faire, c'était évident. On avait passé une partie du cours a me faire prendre conscience de la différence entre bien et pas bien. Quand je suis rentrée chez moi, j'ai retravaillé cela. Sauf que, la pièce étant probablement beaucoup plus sonore, j'ai fini avec une migraine (une vraie hein, pas un mal de crâne) en 30 minutes.... Du coup, j'ai passé la semaine à jouer à la sourdine pour pouvoir travailler le son, sans me déclencher des migraines. J'ai rejoué sans sourdine hier pour la première fois depuis une semaine et le violon, il sonne quand même mieux sans sourdine :mrgreen:
Maintenant, va falloir régler ce problème. Le premier essai va être de travailler dans la chambre en espérant que le lit absorbe pas mal le son. Si ça marche pas, l'essai numéro 2 sera les boules quies.

Je ne sais pas si c'est dû à la sourdine (soit que j'entende mieux avec ou qu'elle modifie un peu la position des doigts) mais j'ai eu l'impression de jouer faux toute la semaine (je veux dire encore plus que d'habitude) et c'est pas super agréable. Et en plus, j'ai déchiffré le dernier morceau de Suzuki 1, la gavotte et ça pique.

Hier au cours, on a retravaillé un peu de musique et on s'est attaqué à mon problème de changement de cordes (j'attrape assez souvent une corde en plus quand je change de cordes). On a fait du travail de prise de conscience du geste et j'ai l'impression que ça a beaucoup aidé. Il va falloir automatiser tout cela, bien sûr, mais j'ai l'impression qu'on a vraiment avancé.

Ce qui me rappelle qu'il faudrait que :
- je continue mes exercices deuxième doigt (c'est mieux mais pas encore bien)
- je n'oublie pas de faire mes cordes à vide et mes gammes
- je prenne le temps de prendre conscience de mon archet
- reprenne tout Suzuki 1 pour faire une liste de ce qui est bien et de ce qui est moins bien
- je travaille sur la musicalité idéalement des 3 Bach + du Schubert, mais déjà deux, ça serait pas mal.
- je continue le travail technique sur la gavotte.
- et bien sûr que je bosse mes changements de corde
Je sens que je vais devoir me faire un planning de violon :huh:

Sinon, est-ce que pour vous la différence entre un poussé et un tiré est évidente ? Mon prof me dit que j'inverse souvent l'archet et la plupart du temps je ne m'en rends même pas compte. :happy1: C'est quoi pour vous la différence ?

Avatar de l’utilisateur
Zaphod
Messages : 1999
Inscription : lun. 2 févr. 2015 20:44
Pratique du violon : 31
Sexe : Homme
A remercié : 12 fois
A été remercié : 57 fois

Re: Démarrer le violon en étant adulte

Message par Zaphod » dim. 14 juin 2020 11:05

Oui ça l'est, mais je te rassure c'est un défaut courant.
Le mieux pour éviter la confusion et de bien entendre les temps forts (1er et 3eme temps dans une mesure en 4/4), en principe sur les 1ers temps tu devrais tirer pour renforcer le temps fort, sinon tu renforces les contre-temps et c'est pas le but.
Aide-toi du pied au début pour marquer les 1ers et 3emes temps, puis que les premiers temps, et ensuite il ne te restera qu'à coupler le tiré avec le pied ;)

Pour la sonorité trop importante tu peux mettre des rideaux pour mater le son, mais sans reverb c'est vite moche. Sinon tu peux aussi tenter un réglage avec ton luthier, il suffit de peu pour changer la perception de la puissance. Les violons les plus puissants pour le public sont généralement très doux sous l'oreille (en terme de volume), mais ils projettent particulièrement bien le son.

Répondre