2 ans de violon... Le doute...

Vous avez déjà quelques mois ou plusieurs années d'expérience, et quelques astuces à communiquer...
klmz
Messages : 21
Inscription : mer. 20 juin 2018 23:57
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

2 ans de violon... Le doute...

Message par klmz » mer. 30 oct. 2019 21:44

Bonsoir à tous !

Je suis de retour, je vous suis toujours discrètement. Ce soir je viens vous voir un peu morose. J’entre dans ma 3e année de violon (j´ai débuté à 32 ans) et je me mets un peu la pression. Avant, en tant que grande débutant, les erreurs étaient excusées... Maintenant, pour cette 3e années, il « faut que ça délivre » comme on dit dans mon secteur.

Or, aujourd’hui, en cours, alors que je pensais que la 1ère position était « correcte » je me suis rendue compte que lorsqu’un morceau passe du majeur au mineur, je devenais fausse... quelle déception !

Il me semble que je suis lente, laborieuse et que chaque défaut nécessite beaucoup de travail. Est-ce que j’arriverai à jouer correctement un jour ?

J’ai toujours très envie d’apprendre et je suis prête a accorder le temps qu’il faut chaque jour à cet apprentissage, mais une pensée me traverse l’esprit : et si j’étais vraiment nulle ? Et si malgré des heures de travail, je n’y arrivais pas ?

Je ne connais pas vraiment de violoniste amateur et je n’ai aucune idée de mon niveau...

Voilà le doute que m’inspire ce fichu petit morceau de Paganini (qui en plus est joyeux malgré ce passage en mineur ridicule et que donc que je n’ai pas envie de jouer ;))))

Amandine



Angelo
Messages : 420
Inscription : jeu. 6 oct. 2016 21:42
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 19 fois
A été remercié : 4 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Angelo » mer. 30 oct. 2019 22:08

Bonsoir Amandine,

J'en suis à un an d'apprentissage et depuis deux semaines j'ai le même doute mais je relativise, dans quelques temps tout ira mieux. C'est simplement parce que j'aimerai avancer plus vite mais que malheureusement cela prend du temps.

Tu dois passer de quelle tonalité majeure à quelle tonalité mineure dans ton morceau?

Théo conseille souvent de jouer la gamme/les gammes dans laquelle/lesquelles se joue/nt le morceau avant de jouer le morceau en guise d'échauffement.

Et même si c'est hors sujet, avec quelle méthode apprends tu le violon s'il te plait?

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2702
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
A été remercié : 10 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par LionelB » jeu. 31 oct. 2019 06:41

Postes nous une vidéo et nous te dirons ce use nous en pensons ;)
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 559
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 2 fois
A été remercié : 9 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Cedin16 » jeu. 31 oct. 2019 09:20

klmz a écrit :
mer. 30 oct. 2019 21:44
Bonsoir à tous !

Je suis de retour, je vous suis toujours discrètement. Ce soir je viens vous voir un peu morose. J’entre dans ma 3e année de violon (j´ai débuté à 32 ans) et je me mets un peu la pression. Avant, en tant que grande débutant, les erreurs étaient excusées... Maintenant, pour cette 3e années, il « faut que ça délivre » comme on dit dans mon secteur.

Or, aujourd’hui, en cours, alors que je pensais que la 1ère position était « correcte » je me suis rendue compte que lorsqu’un morceau passe du majeur au mineur, je devenais fausse... quelle déception !

Il me semble que je suis lente, laborieuse et que chaque défaut nécessite beaucoup de travail. Est-ce que j’arriverai à jouer correctement un jour ?

J’ai toujours très envie d’apprendre et je suis prête a accorder le temps qu’il faut chaque jour à cet apprentissage, mais une pensée me traverse l’esprit : et si j’étais vraiment nulle ? Et si malgré des heures de travail, je n’y arrivais pas ?

Je ne connais pas vraiment de violoniste amateur et je n’ai aucune idée de mon niveau...

Voilà le doute que m’inspire ce fichu petit morceau de Paganini (qui en plus est joyeux malgré ce passage en mineur ridicule et que donc que je n’ai pas envie de jouer ;))))

Amandine
Quelle est cette pièce qui te poses problème ?
Quand perds tu la justesse ? au changement de corde ?
Déplacement de la main ?
Deux années ... mais tu es au début de l'aventure .....
j'ai très largement plus d'expérience que toi , nous avons a l'orchestre une pièce choisi par un chef qui joue des cuivres( les connaisseurs apprécierons ) :faché:, en La bemol majeur .. 4 bemol a la clef !
he bien je peux te garantir que la bonne vingtaine de cordiste de l'orchestre a souffert ( en silence) pour recaler la justesse!

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 559
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 2 fois
A été remercié : 9 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Cedin16 » jeu. 31 oct. 2019 09:20

erreur

klmz
Messages : 21
Inscription : mer. 20 juin 2018 23:57
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par klmz » jeu. 31 oct. 2019 11:41

Je ferai une vidéo ce week-end peut-être sur le morceau précédent (qui change de tonalité aussi mais ça m’avait semblé plus simple...) plutôt car l’actuel... pfff ;) je me donne encore une ou deux semaines pour l’assumer...

En fait, il y a deux difficultés cumulées (pour mon petit niveau) du staccato (le mien est encore trop legato) et des altérations à la note.

En plus, le morceau est plein d’arpèges donc autant dire que la moindre approximation est retentissante et difficile à planquer sous le tapis :D

En fait la question qui me taraude c’est est-ce normal, de faire des erreurs de justesse en première position à 2 ans ? Ou suis-je lente ? Et si je suis lente, suis-je lente/ça-peut-quand-même-venir-si-tu-bosses ou lente/tu-ferais-mieux-de-laisser-tomber ^^

Pour être honnête, ça me crèverait le coeur de me découvrir biologiquement inapte au violon... et c’est finalement ce que je redoute le plus. En même temps, c’est peut-être mieux de le savoir avant d’y consacrer trop de temps ?

Sinon j’apprends avec la méthode Suzuki :)

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1452
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 8 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Alain44 » jeu. 31 oct. 2019 13:20

Salut Amandine,

Tu ne nous a pas dit ce qu’en dit ton prof ?

J’ai relu ta présentation ;)
Tu as lâché la guitare parce que tu t’y trouvais « nulle » !, en te comparant probablement à d’autres…

En lisant ton message ici, je trouve que tu es dans une démarche similaire.

Je vais radoter mais tant pis :tongue: , ce n’est pas très productif se comparer à d’autres.
On raisonne en « dépasser » ou « être dépassé ». Pour un enfant au conservatoire, ça peut marcher (et encore pas pour tous).
Pour un adulte, je pense qu’il est plus productif de raisonner en « se surpasser » seulement. :langue2:

Autres chose, si tu arrêtes un instrument, fais le seulement si tu as une « énorme envie » d’en pratiquer un autre (pas par lassitude de l’actuel, pas par jugement de « nullité »)

Tout apprentissage s’effectue en marches d’escalier: on progresse, on consolide, on progresse, on consolide.
La progression « se voit », la consolidation est interne, elle ne se voit pas, et elle peut prendre du temps.
Je pense qu’il faut considérer les palier ou plateau des apprentissages (où on doute, on a l’impression de ne pas avancer), comme des périodes de consolidation. On est ainsi plus serein.
Le cerveau « intellectuel » a besoin de nouveau, de stimulations etc .. alors sur un plateau il s’ennuie un peu… ;)
(la nouveauté, ou une progression, lui fait générer des hormones de plaisir ! alors il est accro ! )

Dans les plateaux (je ne dis jamais descentes !!), persévérer pour consolider, mais aussi faire d’autres petites choses nouvelles en parallèle pour la drogue-plaisir . (parole de toxico !!!! ;) )))

Si une partie en est arrivée à générer systématiquement du « dé-plaisir », faire une pause de quelques jours (ou même semaines) sur ce point, peut permettre de « raviver l’envie » (et de toute façon ça aura consolidé un peu)

En tant qu’adulte, je pense qu’il faut apprendre à bien se connaître.
L’enfant en a peu besoin, car « il fait » sans se poser de questions.
L’adulte doit connaître sa manière de réagir, les façons dont il négativise ou positivise, ses durées de récupération, ses durées de concentration, revenir aux fondamentaux: techniques mais surtout pourquoi je fais de la musique ?, quel est mon but ? Ce n’est pas toujours facile, mais on a l’expérience de dizaines d’années de vie dans différents domaines…
Certains adultes analysent plus, d’autres moins, mais globalement ils se connaissent bien. ;)


Pour le côté technique de la modulation, comme dit plus haut par Angelo, je pense aussi qu’il faut préparer les tonalités, et isoler le passage modulants.
La modulation est un effet agréable, surprenant à l’oreille, mais en fait pas très naturel au départ !!! C’est une certaine tension qui se résoud. Il y a « un virage harmonique » (ou tonal) à négocier, et se virage peut être plus ou moins « serré » suivant la force de la modulation.

Je ne pense pas que ce soit un pb de 1e position ou pas, de doigt à bouger, mais de souplesse auditive pour passer d’une tonalité à l’autre.

Et puis rassures toi, les grands violonistes disent tous que l’on travaille l’intonation à vie !!!
(elle n’est jamais « acquise »)

Bon courage
(comme d’hab j’ai été très long…. :hehe: )
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Le Lambda
Messages : 148
Inscription : ven. 22 févr. 2019 13:54
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 1 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Le Lambda » jeu. 31 oct. 2019 13:46

Salut Amandine,

J'éprouve souvent la même chose que toi ( même extrêmement souvent ? ) d'ailleurs pas plus tard que ce matin même et devine quoi...? Je me suis connecté sur ce forum pour poser, à deux / trois détails près, EXACTEMENT la même question que toi !

J'ai parfois le sentiment que certains jours, j'ai une progression "fulgurante", que je réussi à achever un morceau sans dissonance ou fausse note et le lendemain ..... Le MÊME morceau va être laborieux, l'archet va par moment partir en co*****s et comme si ce malheur ne suffisait pas, concernant la justesse, il m'arrive de me dire " Putain, c'est quoi ce problème ?! " quand je constate qu'un de mes doigts joue faux ( rarement tous les doigts en même temps ) alors que je les travaille tous comme un acharné plusieurs heures par jour depuis 1 an et que j'aurais, selon mes proches, l'oreille absolue car je réussi à donner le nom de chaque note jouée individuellement, qu'elle soit altérée ou non instantanément quand j'écoute de la musique.

Et bien pourtant y a des jours où j'ai systématiquement l'impression de jouer faux ( malgré que mon violon soit parfaitement accordé, en plus il tient très bien l'accord ) et ça me déprime au plus haut point ( à tel point que je suis de très mauvais humeur au travail si le matin n'a pas été fructueux pour moi et j'envoie balader les clients pendant mon service ( je suis conducteur de bus sur Paris ) donc c'est te dire à quel point, Amandine, cela me tient à cœur )

Il y a rien de pire que d'être persuadé de stagner ( voir régresser ) en dépit des efforts incommensurables que l'on peut fournir et après toutes ces heures d'entraînement, même quand ton prof te dit que tu " progresses bien " et qu'il est content de ton travail, tu te demandes alors " il flatte mon ego pour me garder en tant qu'élève ou bien est-ce que je suis TROP critique envers moi-même ? "

Courage et continue à t’entraîner dur, ne jamais lâcher ! :super:

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 559
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 2 fois
A été remercié : 9 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Cedin16 » jeu. 31 oct. 2019 14:24

klmz a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 11:41
Je ferai une vidéo ce week-end peut-être sur le morceau précédent (qui change de tonalité aussi mais ça m’avait semblé plus simple...) plutôt car l’actuel... pfff ;) je me donne encore une ou deux semaines pour l’assumer...

En fait, il y a deux difficultés cumulées (pour mon petit niveau) du staccato (le mien est encore trop legato) et des altérations à la note.

En plus, le morceau est plein d’arpèges donc autant dire que la moindre approximation est retentissante et difficile à planquer sous le tapis :D

En fait la question qui me taraude c’est est-ce normal, de faire des erreurs de justesse en première position à 2 ans ? Ou suis-je lente ? Et si je suis lente, suis-je lente/ça-peut-quand-même-venir-si-tu-bosses ou lente/tu-ferais-mieux-de-laisser-tomber ^^

Pour être honnête, ça me crèverait le coeur de me découvrir biologiquement inapte au violon... et c’est finalement ce que je redoute le plus. En même temps, c’est peut-être mieux de le savoir avant d’y consacrer trop de temps ?

Sinon j’apprends avec la méthode Suzuki :)
Laisse tombé l'histoire je suis lente etc ... c'est n'importe quoi
Je pense que tu nous présentes la exactement les difficultés que nous rencontrons tous lorsque nous apprenons le violon .
sans avoir vue de vidéo ni la partition que tu travailles ( je pense qu'elle n'est pas de ton niveau) il me semble que tu parles d'arpèges et ca c'est le truc qui va bien pour travailler la justesse ou pour mettre en évidence qu'il y a encore du travail a faire .
Pour moi si tu perds la justesse en première position en faisant des arpèges , c'est que soit tu déplaces ta main longitudinalement ... c'est interdit soit tu déplaces tes doigts pour trouver la note juste ou ajuster la note ... c'est interdit .
Lors des arpèges ta main se déplace latéralement avec le coude mais en rotation autour du manche !
si tu ne fais pas ca ton ré 4 sur sol va être trop bas et ton si 4 sur mi va être trop haut.
Si tu corriges avec le doigt .... tu perds tes références et tout est faux ! a ne pas faire !

klmz
Messages : 21
Inscription : mer. 20 juin 2018 23:57
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par klmz » jeu. 31 oct. 2019 16:02

Ohlala vous êtes entrain de révolutionner ma journée ! Un immense merci pour vos réponses vraiment.

Cedin16 : merci pour ces conseils rapides et efficaces. On ne m’avait jamais formulé les mouvements d’une façon aussi pratique, simple et concrète. C’est tout à fait brillant de clarté. Vraiment un grand merci. Je vais tester cette manière dès ce soir.

Alain : mon prof a une vision très pragmatique des choses, donc il n’a pas vraiment d’avis sur ce genre de doutes, je crois qu’il ne les comprend même pas, il met peu d’ego dans sa pratique. (Et, il a raison !) Moi, je suis plus cérébrale (ça nuit d’ailleurs à mon jeu, quand je joue, j’ai le cerveau qui fume et qui veut tout contrôler au lieu de laisser parler l’oreille et le corps.)

A propos de “comparer son niveau” ce n’est pas tant pour être dans la compétition que parce que je ne côtoie aucun autre élève. Je suis donc totalement “aveugle” sur ce qu’est une progression “normale”. La plupart du temps, je m’en fiche, mais quand je réalise des contre-performances comme hier, j’avoue que ça me titille de SAVOIR ENFIN OU je me situe :diable: :fouet:

Comme toi @LeLambda (no offense si ce n’est pas le cas et que j’ai mal compris :) j’ai besoin d’être rassuré sur mes capacités à atteindre mes objectifs. Pour te dire, depuis ce matin, je n’écoute que du piano tellement je suis vexée comme un poux de ma piètre performance d’hier :wacko:

J’essaie de me forcer à rester sereine, travailleuse et constante même si des fois je me déçois, je ne suis jamais tentée d’arrêter (pour le moment... Quand dans 20 ans, je serai toujours sur le même morceau, je me lasserai peut-être ;)

klmz
Messages : 21
Inscription : mer. 20 juin 2018 23:57
Pratique du violon : 1
Sexe : Femme

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par klmz » jeu. 31 oct. 2019 16:28

https://youtu.be/TG39p0H7KTg?t=147 [/youtube]
Mon morceau (seulement le mouvement à partir de 2’30) de l’entendre jouer si bien, ça me redonne le courage de m’y mettre (ou de me pendre à ma corde de mi, je ne suis pas encore décidée...)

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 559
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 2 fois
A été remercié : 9 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Cedin16 » jeu. 31 oct. 2019 16:32

klmz a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 16:02
Ohlala vous êtes entrain de révolutionner ma journée ! Un immense merci pour vos réponses vraiment.

Cedin16 : merci pour ces conseils rapides et efficaces. On ne m’avait jamais formulé les mouvements d’une façon aussi pratique, simple et concrète. C’est tout à fait brillant de clarté. Vraiment un grand merci. Je vais tester cette manière dès ce soir.

De rien !

Apres je ne suis pas prof ... moi je sais peut être te dire ce qui ne va pas et pourquoi ... un prof sait comment faire pour t'amener en fonction de toi de ton violon et de ta morphologie là ou tu dois être .

Suivant la taille de ta main la longueur de ton index les conseils peuvent être légèrement adaptés, il est important d'en parler avec ton prof ..... c'est la ou de toutes évidences l'autodidactisme a 100 % présente ses limites pour l'apprentissage des instruments du quatuor...

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1452
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 8 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Alain44 » sam. 2 nov. 2019 12:12

klmz a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 16:28
https://youtu.be/TG39p0H7KTg?t=147 [/youtube]
Mon morceau (seulement le mouvement à partir de 2’30) de l’entendre jouer si bien, ça me redonne le courage de m’y mettre (ou de me pendre à ma corde de mi, je ne suis pas encore décidée...)
Je pose la question à tous les expérimentés en violon classique:

Qui a pu passer ce morceau assez correctement au bout de seulement 2 ans de violon ??????

De mon point de vue, je trouve que c’est beaucoup trop tôt pour Amandine… (même le mouvement cité), à moins qu'Amandine ait de très fortes aptitudes naturelles !!

Ça ne peut être que décourageant, non ??? (mais je peux me tromper) :-(

(Tiens, le fond de ma pensée dans ce cas, j'aime mieux ne pas avoir de prof dans ce cas, qu'un prof qui me ferai faire ça à 2 ans de violon ... (mais ce n'est que mon avis), moi je serai dégoûté ! :-( )

PS: de plus je ne trouve pas ce morceau "très beau", c'est plus de la démo ... mais ça c'est autre chose, c'est une affaire de goût... ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Cedin16
Généreux donateur
Messages : 559
Inscription : mar. 1 août 2017 08:37
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
A remercié : 2 fois
A été remercié : 9 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par Cedin16 » sam. 2 nov. 2019 13:27

klmz a écrit :
jeu. 31 oct. 2019 16:28
https://youtu.be/TG39p0H7KTg?t=147 [/youtube]
Mon morceau (seulement le mouvement à partir de 2’30) de l’entendre jouer si bien, ça me redonne le courage de m’y mettre (ou de me pendre à ma corde de mi, je ne suis pas encore décidée...)
Apres deux années de violon je ne sais pas ce que tu peux en faire si ce n'est que le regarder sur YouTube …je ne comprends pas ton prof

Avatar de l’utilisateur
LionelB
Généreux donateur
Messages : 2702
Inscription : dim. 18 sept. 2016 12:08
Pratique du violon : 20
Sexe : Homme
A été remercié : 10 fois

Re: 2 ans de violon... Le doute...

Message par LionelB » sam. 2 nov. 2019 14:03

Même chose. Je reste circonspect. Par contre ta partition est peut être une version allégée avec des difficultés spécifiques qui correspondent à ce que tu as besoin de travailler. Il faut faire attention à ne pas juger la pédagogie sur un exemple mais sur l’ensemble. Sinon cela ne veut rien dire :nono:
"Impose ta chance, sers ton courage, va vers ton risque : à te regarder ils s'habitueront."
René Char

Répondre