Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Les plus grandes difficultés techniques du violon

Le violon et sa technique n'ont plus de secret pour vous. Vous êtes une aide précieuse pour nos néophytes... n'hésitez pas à partager vos connaissances.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 557
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par PhilippeB » mar. 13 janv. 2015 19:38

Bonjour les experts!
Par simple curiosité j'aurais voulu savoir ce que vous considérez être la plus importante difficulté technique du violon, ou ce qui personnellement vous a donné le plus de fil à retordre. Ca serait bien de se limiter à une seule difficulté dans les réponses, vraiment la pire de toutes selon vous. Pour illustrer vous pouvez aussi rajouter des exemples dans les oeuvres!



Avatar de l’utilisateur
Maximus
Messages : 600
Inscription : mer. 13 févr. 2013 22:45
Pratique du violon : 1
Sexe : Homme
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par Maximus » mar. 13 janv. 2015 20:35

pour moi, je dirais, tenir les valeurs longues... j'ai incroyablement du mal à gérer l'archet pour garder une bonne sonorité. Bon, faut dire qu'avec mon super archet, c'est pas simple.

Avatar de l’utilisateur
TheoViola
Messages : 31
Inscription : dim. 4 janv. 2015 09:54
Sexe : Homme

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par TheoViola » mer. 14 janv. 2015 11:19

Avant moi, quand je jouais encore du violon le plus dur c'était la coordination de la main droite et de la main gauche dans les passages rapide , par exemple dans les quatres saisons de Vivaldi l'hiver (1er mouvement) et l'été (le 3ème mouvement)
c'étais une periode difficile pour reussir une coordination des deux mains,mais j'ai reussi par la suite.
mais maintenant je joue plus du violon donc les quatres saisons de Vivaldi c'est fini pour moi :pleur4:
c'etait de tres beau morceau malgrès leur difficulté ^_^
ALTISTE POUR LA VIE
VIOLIST FOR THE LIFE

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Messages : 4913
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par Claire91 » mer. 14 janv. 2015 11:31

Je ne suis pas encore experte, mais ma plus grande difficulté, ce sont les accords de 10è. Mes petites mains ne me permettent pas encore de réussir à les faire en dessous de la 3è position... Il y a deux ans, c'était en dessous de la 5è position, que je n'y arrivais pas... je progresse ! :)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 557
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par PhilippeB » mer. 14 janv. 2015 22:51

@Claire : par 10ème en première position tu entends par exemple sib sur la corde de la 1er doigt et ré sur la corde de mi 4ème doigt? Ca me paraît un écart monstrueux. C'est possible ça?

sibecarre
Messages : 365
Inscription : ven. 7 déc. 2012 23:13
Pratique du violon : 4
Sexe : Femme
Localisation : REIMS

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par sibecarre » mer. 14 janv. 2015 22:55

Difficile de se limiter à une, je citerai les difficultés que je n'attendais pas:

les violonistes ne respectent pas la numérotation anatomique des doigts (on finit par faire avec)

La touche du violon est comme un clavier qu'on aurait étiré d'un bout et contracté de l'autre comme on pourrait le faire avec un logiciel de traitement d'images. En fait en mesurant on constate que l'écart pour avoir un ton est proportionnel à la longueur de corde vibrante. Ce n'était pas écrit sur la méthode et ma prof n'avait rien dit.

Lorsqu'on tient le violon en position de jeu, on perçoit moins bien les défauts de justesse que le spectateur placé à distance, c'est probablement pour moi la pire difficulté!

Sinon En tant que "pianiste", après deux ans ce qui semble pour moi être le facteur limitant de ma progression c'est la tenue de l'archet avec un parallélisme insuffisant par rapport au chevalet donc un son de qualité médiocre.

C'est un sujet très intéressant mais comme je ne voudrais pas qu'il serve d'excuse à Philippe pour ne pas tâter du violon, je lui suggère un autre post "les plus grandes facilités techniques du violon"

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11274
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par Malkichay » mer. 14 janv. 2015 23:19

Facilités ? :huh:
Pour moi, le violon, c'est une vraie vacherie... :D
Moderato ma non troppo

Avatar de l’utilisateur
Claire91
Messages : 4913
Inscription : mer. 13 mai 2009 16:41
Pratique du violon : 0
Sexe : Femme
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par Claire91 » jeu. 15 janv. 2015 00:50

PhilippeB a écrit :@Claire : par 10ème en première position tu entends par exemple sib sur la corde de la 1er doigt et ré sur la corde de mi 4ème doigt? Ca me paraît un écart monstrueux. C'est possible ça?
Même avec un si bécarre, sur la corde de la, c'est grand ! :)
Oui, c'est possible, et les gammes en 10è font partie des exercices techniques (avancés) au même titre que les gammes en octaves...

Mais en tant que pianiste, tu dois bien comprendre le soucis.
Avec mes petites mains, j'arrive tout juste à plaquer des octaves, tout au bord du clavier. Alors que d'autres font sans soucis des 9è, des 10è, voire plus (cf la légende Rachmaninov, qui est au piano ce que Paganini était au violon)
Mon blog musical : Des fourmis dans les doigts

Avatar de l’utilisateur
habanera
Messages : 240
Inscription : lun. 11 août 2014 02:41
Pratique du violon : 42
Sexe : Homme
Localisation : France

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par habanera » jeu. 15 janv. 2015 01:20

Claire,pour avoir vu de près les mains de gosse de Tchougaeva,professeur du conservatoire de Moscou et les avoir surtout vu en action.
1o émes en rafale et octaves doigtées absolument détendues fonces sans le moindre doute :lol:
Difficultés ? le violon ? je n'ai jamais ressenti rien de tel :mdr3:

Avatar de l’utilisateur
PhilippeB
Messages : 557
Inscription : lun. 15 déc. 2014 15:55
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 94

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par PhilippeB » jeu. 15 janv. 2015 11:43

@Sibecarre : je ne parlais pas des difficultés rencontrées par les débutants ! :langue2: Tu m'as fait beaucoup rire avec ton histoire de clavier qui rétrécit! :mdr3: C'est sûr que le violon n'a pas la froide et rationnelle ergonomie d'un clavier de piano mais n'oublie pas que le violon a aussi son ergonomie propre basée sur les rapports de quinte et je te mets au défi de jouer certains bariolages qu'on trouve dans les partitions de violon au piano (d'une seule main bien sûr) ! D'ailleurs quand on y pense c'est hallucinant ce qu'un violoniste peut faire avec seulement 4 cordes et 4 doigts :blink: Sinon ce qui m'interpelle le plus dans ce que tu dis c'est la différence de perception du son selon qu'on joue soi-même ou qu'on écoute, même à une distance proche. Je crois que cela est commun à tous les instruments avec lesquels l'instrumentiste a un contact physique étroit, les instruments à vent notamment. Ca doit être effectivement une difficulté de faire le lien entre ce qu'on perçoit avec le violon colé quasiment sur l'oreille et ce que l'auditeur perçoit à une distance de quelques métres et je suis convaincu que pouvoir s'appuyer sur le jugement d'une "oreille extérieure" est une aide précieuse dans cet apprentissage.

@Habanera : et pour toi, quelle fut ou quelle est la difficulté technique qui t'a donné le plus de fil à retordre?

Avatar de l’utilisateur
habanera
Messages : 240
Inscription : lun. 11 août 2014 02:41
Pratique du violon : 42
Sexe : Homme
Localisation : France

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par habanera » jeu. 15 janv. 2015 13:07

Trêve de plaisanterie
Oui le violon est un des,sinon l'instrument le plus difficile.Non pas,à mon avis,pour un débutant(si enseignement réellement correct et abordant réellement les fondamentaux)
Menuhin a écrit quelque chose d'intéressant et de juste qui résume excellemment la principale difficulté
"L'art du violon est de réconcilier la droite et la courbe"

sibecarre
Messages : 365
Inscription : ven. 7 déc. 2012 23:13
Pratique du violon : 4
Sexe : Femme
Localisation : REIMS

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par sibecarre » jeu. 15 janv. 2015 20:02

PhilippeB a écrit :@Sibecarre : je ne parlais pas des difficultés rencontrées par les débutants ! :langue2:
Deux ans
C'est plus débutant
Nananan! :langue2: :D

Les débutants n'ont-ils pas cependant une certaine expertise à mettre en évidence des difficultés (qui peuvent ne pas concerner que des débutants). Si on suit une cohorte de débutants sur 10 ans, j'ai bien peur que les plus efficaces en détection de difficultés ne soient plus là pour témoigner; quant aux autres ils risquent d'avoir oublié les difficultés qu'ils ont réussi à surmonter.
PhilippeB a écrit : l le violon a aussi son ergonomie propre basée sur les rapports de quinte et je te mets au défi de jouer certains bariolages qu'on trouve dans les partitions de violon au piano
Il m'arrive assez souvent, pour faciliter le travail de la justesse ou du rythme de jouer des partitions de violon au piano à la main droite. Plusieurs fois je me suis trouvée en difficulté, à l'avenir j'essaierai d'analyser, c'est intéressant ce que tu dis. J'ai fait du piano en cours privés ; les notions de solfège étaient plutôt déconnectées de la pratique, enfin c'est le souvenir que j'en ai (j'ai surtout complété tous les cahiers Mayeur :mrgreen: }
PhilippeB a écrit : c'est hallucinant ce qu'un violoniste peut faire avec seulement 4 cordes et 4 doigts
......quelques crins et une caisse de raisonnance. Surtout quand on compare avec le nombre de pièces qui constituent un piano.
PhilippeB a écrit :@Sibecarre : Ca doit être effectivement une difficulté de faire le lien entre ce qu'on perçoit avec le violon colé quasiment sur l'oreille et ce que l'auditeur perçoit à une distance de quelques métres et je suis convaincu que pouvoir s'appuyer sur le jugement d'une "oreille extérieure" est une aide précieuse dans cet apprentissage.
Là je te vois venir, ton fils aussi peut-être! (tu vois que j'ai bien fait de participer :mdr1: )

Habanera "l'art du violon est de réconcilier la droite et la courbe" = c'est quelque chose d'inexplicable
ou la droite = la corde ou le crin (ou l'archet) et la courbe serait l'autre élément. (je sais que ce serait très approximatif)
ou s'agit-il d'autre chose?
Je suis d'accord avec habanera sur le fait que le violon n'est pas particulièrement difficile si on reste à un niveau débutant.

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11274
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par Malkichay » jeu. 15 janv. 2015 21:35

Je suis d'accord avec habanera sur le fait que le violon n'est pas particulièrement difficile si on reste à un niveau débutant
Tout dépend de ce qu'on appelle un débutant !
Et les débutants en bavent aussi pour avoir un son et une justesse corrects. A moins d'être particulièrement doué... :-(
Moderato ma non troppo

sibecarre
Messages : 365
Inscription : ven. 7 déc. 2012 23:13
Pratique du violon : 4
Sexe : Femme
Localisation : REIMS

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par sibecarre » jeu. 15 janv. 2015 22:51

Par débutant je pensais: jeu en première position, pas trop de vitesse, pas trop de valeurs longues, son et justesse approximatifs......on peut aussi penser aux dénominations données dans les conservatoires, débutant ce sont les deux premières années (dans les cas d'un premier cycle en 4 ans).

Bien sûr que les débutants en bavent s'ils sont exigeants concernant la qualité du son et la justesse.
Je n'ai pas eu, voir je n'ai pas d'approche très perfectionniste et j'ai trouvé quand même quelques aspects faciles comparativement au piano:
- Que de la clé de sol
-une faible densité de notes
-rarement plus d'une note à la fois
-"tout sous la main" (gauche)comparativement aux claviers ou les grands déplacements sont périlleux (pour moi}
-possibilité d'un jeu plus rapide
-absence du couperet de la fausse note et donc de la hantise correspondante, au violon on n'est généralement ni vraiment juste, ni vraiment faux, cela me stresse moins, au piano quelquefois à 1 mm près on est décalé d'un ton, il y aurait tellement de touches à regarder qu'on ne peut tout voir et puis j'ai plutôt été éduquée à regarder la partition.
-morceaux faciles à reprendre car essentiellement mélodiques
-gestion de l'intonation de manière globale au niveau du bras droit alors que pour le piano, la gestion des nuances se fait au niveau de chacun des dix doigts qui ne présentent généralement pas la même force musculaire.
Lorsque je fais des petits duos de piano-violon même avec partenaire, j'apprend toujours aussi la partie de piano, je passe toujours beaucoup plus de temps à apprendre la partie piano que la partie violon, jusqu'à dix fois plus de temps.
Si je pratiquais un autre instrument que le piano mon point de vue serait probablement différent. Le fait d'avoir pratiqué un instrument à notes fixes donne des références appréciables concernant la hauteur des sons.

Sinon dans les difficultés du violon je trouve aussi qu'il est particulièrement difficile de jouer hors de son environnement acoustique habituel, les retours sont différents et ce n'est pas facile à gérer, je trouve cela plus destabilisant qu'un changement de clavier par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Malkichay
Messages : 11274
Inscription : mer. 17 août 2005 13:36
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Lyon

Re: Les plus grandes difficultés techniques du violon

Message par Malkichay » jeu. 15 janv. 2015 23:15

Par débutant je pensais: jeu en première position, pas trop de vitesse, pas trop de valeurs longues, son et justesse approximatifs
C'est la définition du violon irlandais ! :D
Pourtant, rien qu'avec ça, il y a de quoi occuper toute une vie... ^_^
Moderato ma non troppo

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités