Cher membres et amis du forum,
A la demande des propriétaires des marques "Violon Cello" et "RG eviolins" , tout message faisant référence aux dites marques, leur produit, toute url conduisant vers leurs sites internet, et tout commentaire susceptible de permettre directement ou indirectement d'en identifier les propriétaires seront dorénavant supprimés. Nous invitons les personnes souhaitant se renseigner sur ces marques et produits à poster leurs questions et messages sur un autre lieu d’échange.

Méthode Russe?

Le violon et sa technique n'ont plus de secret pour vous. Vous êtes une aide précieuse pour nos néophytes... n'hésitez pas à partager vos connaissances.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
clara
Messages : 2
Inscription : lun. 3 janv. 2005 17:54

Message par clara » lun. 3 janv. 2005 18:00

Je n'y connais pas grand chose en violon, mais on ma parlé de la méthode Russe et je voulais savoir sur quoi était basée cette méthode et si c'était vraiment la meilleure méthode?
Mon fils a commencé cette année avec l'association Vivaldi et il en est trés content.
Connaissez vous également cette association et qu'en pensez vous?

Je vous remercie par avance.

Clara



Avatar de l’utilisateur
Solaris
Messages : 62
Inscription : jeu. 18 nov. 2004 23:49
Pratique du violon : 0

Message par Solaris » lun. 3 janv. 2005 21:01

Très bonne initiative...Pour ma part c'est sà»rement la meilleure (en tout cas pour les premières années de violon).
Difficile de résumer brièvement cette école mais pour être court,on peut dire que les violonistes ayant appris, dès le plus jeune âge ,le violon par la méthode russe sortent avec un bagage technique relativement..........excellent (lol).
En effet, la force des russes est de n'enseigner que des choses vraies et à très haute dose.
Par exemple, si je dis "le moteur du détaché est le poignet de la main droite":Archi Faux!.C'est le bras par évidence...Pourtant, il parait y avoir des gens affirmant le contraire :(.Ainsi,pendant les première années, l'élève de l'école russe aura des heures de corde a vide a effectuer avec un bras droit parfait pour obtenir le meilleur son possible.
Les russes ,c'est donc l'excellence technique assurée...
C'est pourquoi, cette école apparait aussi être l'une des plus difficiles....

Au fait , quel est le nom du professeur en question? :)

Avatar de l’utilisateur
clara
Messages : 2
Inscription : lun. 3 janv. 2005 17:54

Message par clara » mar. 4 janv. 2005 18:17

Pour SOLARIS,

En fait pour le moment mon fils démarre avec l'association Vivaldi qui pratique la méthode SUZUKI et qui je crois n'a rien à voir avec la méthode Russe.
Mais c'est une personne pratiquant le violon qui nous a conseillé fortement l'enseignement à la Russe.

Je pense qu'à 5 ans le plus important c'est de donner envie de jouer à l'enfant et lui faire aimer la pratique de cet instrument.
Il doit être possible par la suite de se perfectionner à l'aide de meilleures méthodes...

Merci de m'avoir répondu :ami:


Clara

Avatar de l’utilisateur
paganini
Messages : 19
Inscription : jeu. 24 févr. 2005 20:31

Message par paganini » jeu. 24 févr. 2005 20:45

clara a écrit : Pour SOLARIS,

En fait pour le moment mon fils démarre avec l'association Vivaldi qui pratique la méthode SUZUKI et qui je crois n'a rien à voir avec la méthode Russe.
Mais c'est une personne pratiquant le violon qui nous a conseillé fortement l'enseignement à la Russe.

Je pense qu'à 5 ans le plus important c'est de donner envie de jouer à l'enfant et lui faire aimer la pratique de cet instrument.
Il doit être possible par la suite de se perfectionner à l'aide de meilleures méthodes...

Merci de m'avoir répondu :ami:


Clara
Tout d'abord, la méthode russe qui porte bien son nom (russe)est typique de Russie, et rares sont les méthodes vraiment comme celles de Russie en France. Ce sont en France plutôt des imitations.
Les conditions politiques et économiques de la Russie ( assez dures toutes les deux) font que les traditions d'une mléthode à une autre ne changent pratiquement pas.
En les amenant vers l'Occident , ces techniques ont quelque peu changé.
Il ne faut tout d'abord pas oublier que la méthode russe est une méthode très effice MAIS qui pose problème au niveau de la position . Je m'explique. Jouant treès souvent sans coussin , les violonistes russe lèvent leur épaule pour garder leur violon bien sur eux, par reflexe alors , ils le bras droit. Très bien pour jouer me direz-vous. Oui. Masi plus tard cela leur posera des problèmes musculaires , rhumatismes/...
Puis ces enfants qui commencent très jeune n'ont QUASI-AUCUNE ENFANCE. Et bien souvent ils ne deviennent pas de grands violonistes car comme disait Yehudi Menuhin:
"La virtuosité est une chose que j'admire et que je cultive depuis ma plus tendre enfance. Mais la virtuosité a besoin de nourriture. La nourriture de la musique. Et lorsque le musique ne nourrit plus cette virtuosité, la virtuosité se détruit."
Alors en résumé, la méthode russe est rapide et d'un très haut niveau(encore faut-il avoir un minimum de don). Mais cette méthode comporte de niombreux inconvénients aussi.
Voilà .
Je n'ai que 13 ans, alors peut-être que des informations vous paraà®tront fausses, mais je ne parles jamais de ce que je ne connais pas.

benjamin.

Avatar de l’utilisateur
opheleea
Messages : 36
Inscription : jeu. 24 févr. 2005 22:07

Message par opheleea » sam. 26 févr. 2005 01:43

Tout d'abord bonjour,
Pour être professeur de violon, et pour essayer d'être toujours au plus juste dans mes propos (bien que l'erreur soit humaine) et indications, je crois que pour un enfant de 5 ans, le plus important est de découvrir l'instrument de façon ludique, créative. Après, si votre enfant manifeste une envie irrésistible de poursuivre, puis de s'investir, alors oui vous pourrez tenter autre chose, une autre méthode.
Je rejoins un peu les personnes qui disent qu'en France, la "méthode russe" est une copie, et qui dit copie dit manque de réelle profondeur, dans le sens du vécu et de l'expérience. En outre, j'ai étudié aussi avec des professeurs russes, et cela m'a beaucoup apporté, mais peut être aussi car j'étais à ce moment là en demande, et aussi en mesure d'appliquer les conseils.
Donc, je souhaiterai vous dire: rassurez-vous Madame, 5 ans c'est très jeune, et je pense qu'il faut aussi beaucoup faire confiance aux enfants, qui savent souvent leurs réelles envies et peut être même leurs facilités et leurs limites.
Vive la Musique, celle qui créé en nos coeurs l'envie de se parfaire tout en acceptant avec humilité notre place d'humain.
Violonistiquement votre,
Opheleea

Avatar de l’utilisateur
paganini
Messages : 19
Inscription : jeu. 24 févr. 2005 20:31

Message par paganini » sam. 26 févr. 2005 18:21

Ce que vous dites est très vrai...
Mais il est aussi présent une envie de faire progresser son enfant car on l'a créé et à plus forte raison si on aime l'intrument qu'est le violon... c'est cette même envie qui pousse à être très exigeant vis à vis de son enfant, et aussi ce qui amène à le faire peut-être faire des erreurs...
Je trouve qu'il est primordiale que votr enfant ait une enfance réelle, pas comme des milliers de petits enfants qui commencent le violon et le poursuivent avec une telle férocité qu'ils en sont dégoà»tés pour finir.
Alors faites-le progresser par ces professeurs, et si je puis vous donner un conseil qui vient d'un de mes professeurs , même si je n'en ai pas eu tant que ça car je suis très jeune, il faut faire des pauses de temps en temps. C'est important pour le cerveau de remettre toutes ces informations en ordre et de bien les assimiler ( comprendre une partition, une nuance, un coup d'archet, à son jeune âge de bien comprendre par l'instinct la position des doigts sur le manche, la position de l'archet...).
Voilà !

Petis conseils d'un jeune garçon de 13 ans...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités