X M.s. 25

Le violon et sa technique n'ont plus de secret pour vous. Vous êtes une aide précieuse pour nos néophytes... n'hésitez pas à partager vos connaissances.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
venusio
Messages : 352
Inscription : mer. 2 juin 2004 19:28
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Saleccia Beach

Message par venusio » mer. 12 janv. 2005 03:37

<a href='http://www.sheetmusicarchive.net/compos ... agcap3.pdf' target='_blank'>http://www.sheetmusicarchive.net/compos ... ap3.pdf</a>

treve de plaisenterie et au boulot!!! le caprice numéro X est un vivace en sol mineur rythme ternaire, c'est un 6 8. Les questions que je soumet commence des la premiere mesure un forte dit martellato sur des petites notes rapides, est ce tout simplement un pincement de l'accord et une continuitée de l'archet jusqu'au si b? personnelement j'accentue comme pour un martelé, mais je ne suis pas tout a fait sur...

ensuite des la premiere mesure on a une descente en premiere position en staccato, je tourne l'archet autour de l'axe que forme mon pouce, legerement, le son en est meilleure et l'exécution plus facile... ensuite j'éffectue de tout petit martelé par une prolation de la main pression de l'index sur chaques notes, pareil je ne suis pas sur, est ce qu'il faut garder la pression et garder le mouvement discontinue du bras, ou une impultion sur chaques notes, avec quelle intensitée? peut etre qu'un enregistrement serait plus explicite... on pose le sol mineur par le fa # qui termine la mesure

Mesure numéro 2, on viens d'éffectuer un stacatto en poussant, le premier sol de cette mesure nous permet de changer le sens de l'archet que je récupere au maximum pour faire ce qui suit, seulement la note est piquée alors je la joue et récupere encore de l'archet en décollant de la corde... suivent donc quatres doubles sol la si do, alors là ,! premier staccato volant, et ho misere :s d'apres moi il sagirait d'une alternance entre pression (index prolation) et pression du quatrieme doigt sur la bagette, mais ce mouvement j'en suis aux triolet a 96, pareil que pour le staccato je l'aquiert par palier... Mais voila ici l'archet quitte la corde, je n'ai rien trouvé de mieux que cette pression du quatrieme doigt, qui est déja tendu pour la legere rotation de l'archet, alors si il faut bouger la main en plus, de haut en bas... corrigez moi ... mais j'ai éssayé et ca fais apparement plus perdre du temps qu'autre chose... donc le quatrieme doigt est la solution, de plus il faut vraiment penser au passage de l'archet sur la corde pour ne pas seulement ricocher...viens la trille ré ut # (emprunt 4+) ré et un dernier staccato volant sur ut becar sol la...

mesure 3 et 4 = a 1 et 2 donc a contraster, alors comment? il y a un signe ressemblant a celui de la pédale piano, la rosace,(qui n'est malheureusement pas sur la partition disponible sur le site), cela signifie qu'il faut garder le sol? et le faire raisoner? c'est une solution de contraste mais il est enlevé obligatoirement et logiquement sur le do qui le suit quatres notes plus tard... ensuite pour les doigtés utilisé le probleme est a la mesure 2, en effet il est noté un (1) (pas sur la partition non plus) en dessous du staccato volant, on fais sur sol la si do 0 1 2 3 et sur la trille (le ré ut# ré) il est noté 2 donc pourquoi ne pas utiliser le 4 sur la trille? au lieu de passer en troisieme position ? es ce pour un soucis de sonoritée? pour avoir le plus de force possible pour la trille? personellement j'utilise le 4 et pas le 2 alors je me plierai seulement pour la raison citée, j'ai éssayé et la différence est vraiment infime. Et pareillement sur le dernier staccato volant mesure deux et quatre , il y a un (3) meme question...

voila je me suis arreté la il y a déjà assez de quoi faire ^^ surtout que la suite promet!!! les octaves a deux doigts piqués, les saut de cordes, les petites notes et octave, alternance lié staccato, marquage des accords triple ou quadruple cordes, changement de positions fréquent, ouverture de la main gauche, la mesure 65 :s pour la justesse... aie aie aie j'ai pas finis, les modulations fréquentes... par contre ce qu'il y a de bien avec ce caprice, c'est qu'il a l'air plus facile a mémoriser que le XII par exemple, plus facile d'acces pour la régularitée rythmique... pas comme le XVII par exemple, parait il que le deux est plus accessible... mais je l'aime pas vraiment... donc le X est difficile certe et on s'en rendra compte tous ensemble si chacun apporte sa piece afin de mieux connaitre cette oeuvre, donc analyse tonal puis musical, quel scénario imaginer, dans quels conditions paganini l'a écrit exactement, mis sur le papier a ses 35 ans d'apres les spécialistes...

Alors afin de choisir entre staccato simple et volant je me base sur la vidéo de christophe boulier qui m'apporte un soutien énorme ( a oui de la pub mais ca vaut le coup meme si il ne fait pas une interprétation de légende, il fais ce qu'il y a sur la partition et rajoute quelques éléments tel que la cadence du paganania de nathan milstein sur le XXIV mais il ne laisse pas assez chanter les themes la musicalitée en patie et ca deviens de la démonstration seche mais éffectuée avec brio, et je peus pas encore lui en vouloir pour la justesse lol vas y pour l'etre parfaitement sur ce genre de piece malgré qu'il ne soit jamais bien loin lorsqu'il est faux... bref la justesse parfaite est un prétexte de critique aisé, tres peu pour moi je verrai plus tard...), je suis de plus en plus capable d'entendre la différence entre staccato volant et simple, dans les versions de perlman rabin ou encore markov , je peus vous dire que le choix varie, et tout ceci me fait réaliser que c'est vraiment difficile, je m'en rendrai plus compte en le travaillant... Il est a noter la toute logique mise en place pour l'archet durant tout le morceau... tout les staccato sont poussés oufffff , le 21 n'est pas aussi sympathique, personnellement en tirant je n'arrive a rien, quand je le vois faire j'ai la migraine :lol: voila tout est là pour nous conseiller et nous aiguiller... moi notement :o

et <a href='http://mapage.noos.fr/regisb75/pages/extraitvideos.html' target='_blank'>http://mapage.noos.fr/regisb75/pages/ex ... os.html</a> hora stacatto, voici christophe boulier, mais comment il fait!!! c'est pas possible!!! j'en passe 22 ou 23 mais pas auttant dans le meme archet...! pareil si vous avez une solution pour l'économiser un peu plus malgré que sur ce caprice ceci ne soit pas utile... une petite précision, j'ai des partitions original edition peters des 24 acheté sur le commerce, donc ce n'est pas tout a fait la meme... ceci étant , je ne parle pas musicalitée mais technique, ceci viendra une fois la technique rattrappée, dans 10 ans ^^ enfin ce n'est qu'un caprice , c'est pas comme si je disait j'ataque le concerto de tchaikovsky en ré majeur, oui la se serait tres présonptueu et j'aurais vraiment la grosse tete ;) pour ceux qui son contre la fantaisie dans l'apprentissage du violon, écoutez la danse du sabre de khatchaturian, c'est la meme chose meme périple plein de risques
L'information n'est pas le savoir, le savoir n'est pas la sagesse, la sagesse n'est pas la beauté, la beauté n'est pas l'amour, l'amour n'est pas la musique, la musique est ce qu'il y a de mieux.

Avatar de l’utilisateur
Natsaka
Messages : 659
Inscription : mar. 16 mars 2004 10:44
Pratique du violon : 6
Sexe : Femme
Localisation : Cambrai
Contact :

Message par Natsaka » mer. 12 janv. 2005 09:25

çà c'est ce que j'appelle un sujet de conversation édifiant !
à vos clavier !
Natsaka, cybercompositeur. Un peu de douceur dans ce monde de brutes

Avatar de l’utilisateur
philippe
Messages : 74
Inscription : jeu. 23 déc. 2004 20:33

Message par philippe » mer. 12 janv. 2005 16:06

dixit venusio "boulier comment il fait ?"

Moi aussi, je ne comprends pas comment il fait : il joue faux dans la moitié des extraits et il ne s'en rend même pas compte :D

belle technique d'archet par contre.

yetiisback!

Message par yetiisback! » jeu. 13 janv. 2005 11:09

parole célèbre:"tous les violonistes jouent faux mais certains plus que d'autres"...
je pense qu'il faut "aussi"s'attaquer a l'inaccessible(car autrement comment se rendre compte qu'il est inaccessible!et puis tout est inaccessible si l'on s'y met pas...)
courage a venusio...et rien de tel que la ...hargne!pourvu qu'ça dure..

Avatar de l’utilisateur
venusio
Messages : 352
Inscription : mer. 2 juin 2004 19:28
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Saleccia Beach

Message par venusio » jeu. 13 janv. 2005 14:26

alors petite rectifications... je me suis trompé pour le staccato volant :s il faut etre capable de le faire avec seulement l'index majeur et pouce :s c'est en le regardant faire que j'ai réalisé cela et c'est comme pour le staccato a la corde, aie aie aie, alors la il me faut vraiment de l'aide, perso je revois cette technique, au lieu de quitter la corde avec le quatrieme doigt, j'utilise maintenant l'axe pouce majeur et laisse rebondire naturellement... Mais je suis pas au bout de mes peine avec ces 4 mesures... ensuite pour le staccato simple il me manque toujours 10 notes dans le meme archet... help i need somebody to help...
L'information n'est pas le savoir, le savoir n'est pas la sagesse, la sagesse n'est pas la beauté, la beauté n'est pas l'amour, l'amour n'est pas la musique, la musique est ce qu'il y a de mieux.

Avatar de l’utilisateur
venusio
Messages : 352
Inscription : mer. 2 juin 2004 19:28
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Saleccia Beach

Message par venusio » ven. 14 janv. 2005 01:06

alors j'ai mis un stickers au centre de gravité de l'archet histoire de le situer peu a peu, je sais pas si c'est une bonne idée, mais en pensant a ce point de gravitée j'arrive a un meilleure résultat... mais le stacatto volant dans le caprice 7 se fait en tirant et en poussant a tout va... je verrai plus tard pour le tiré parce que apparement il faut le penser autrement morphologiquement au niveau du bras droit , pareil pour le stacatto tout court , carré triangle j'ai encore du mal a toujours conserver un son égal... ca arrive une fois sur trois environ... enfin je cherche, ma prof m'a dit que l'on verrai ca si j'arrivais a faire un bon concerto 6 de vivaldi, autrement dit c'est pas gagné, mais bon elle a tout de suite dit "a toi tu fonctionne par challenge" chose que je disait avec mon ancienne prof et qu'elle ne voulais pas entendre... a les prof avec de l'experience et bardé de dimplome conservatoire c'est bien quand meme , ils ont du nez... l'ane et sa carrote :lol:
L'information n'est pas le savoir, le savoir n'est pas la sagesse, la sagesse n'est pas la beauté, la beauté n'est pas l'amour, l'amour n'est pas la musique, la musique est ce qu'il y a de mieux.

Avatar de l’utilisateur
venusio
Messages : 352
Inscription : mer. 2 juin 2004 19:28
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Saleccia Beach

Message par venusio » ven. 14 janv. 2005 06:56

je tiens a remercier le systeme éducatif francais de m'avoir appris l'anglais <a href='http://www.violinist.com/discussion/res ... fm?ID=5786' target='_blank'>http://www.violinist.com/discussion/res ... ID=5786</a>
L'information n'est pas le savoir, le savoir n'est pas la sagesse, la sagesse n'est pas la beauté, la beauté n'est pas l'amour, l'amour n'est pas la musique, la musique est ce qu'il y a de mieux.

Avatar de l’utilisateur
Natsaka
Messages : 659
Inscription : mar. 16 mars 2004 10:44
Pratique du violon : 6
Sexe : Femme
Localisation : Cambrai
Contact :

Message par Natsaka » ven. 14 janv. 2005 09:25

C'est le ministère de la culture qui va être content.
Tu me pardonnes Venusio, je suis plutôt en plein Vivaldi...
Et il y a quelques staccato que je maitrise pas du tout chez ce baroque, donc,
je te suis pas sur Paganini, mais je te remercie de la recherche, et surtout de la trouvaille, qui va m'aider à avancer sur Vivaldi...

Je me demande si je ne vais pas me spécialiser dans les fioritures baroques...
Natsaka, cybercompositeur. Un peu de douceur dans ce monde de brutes

yetiisback!

Message par yetiisback! » ven. 14 janv. 2005 09:28

wouai.!!!.
ya aussi "maestronet"; un autre site d'un violoniste d'un violoniste anglais ;un autre fiddler's forum...des sites allemands..un jour faudra faire un recap...si qq a le temps....
pour le staccato volant ta technique a l'air un peu la mienne j'y rajoute une rotation rapide et faible du poignet et un controle ultra leger du 4e pour eviter l'envol ...rester (presque) a la corde en laissant la place a la vibration
ma "sensation" es t celle d'un retour en arriere de l'archet a chaque impulsion...curieusement....;
je ne pretends pas avoir le savoir absolu...chacun a son staccato(menuhin n'a jamais eu celui d'oistakh)(cf le galamian)....ce qui n'exclut pas des varietes personnelles d'intonations en fonction des morceaux,...voire ...des humeurs.

Guest

Message par Guest » ven. 14 janv. 2005 09:35

sacrée Nat toujours aussi rapide!
va falloir que je bosse ma rapidité de frappe au clavier!!!
ceci explique peut-etre que peu de violonistes ont le temps de participer au forum?

Guest "precedent&quo

Message par Guest "precedent&quo » ven. 14 janv. 2005 09:36

signé yetiisback!

Avatar de l’utilisateur
venusio
Messages : 352
Inscription : mer. 2 juin 2004 19:28
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Saleccia Beach

Message par venusio » ven. 14 janv. 2005 17:56

yetiisback! a écrit : wouai.!!!.
et un controle ultra leger du 4e pour eviter l'envol
mais le hick c'est qu'en vidéo je vois le staccato volant sans quatrieme doigt avec seulement pouce 1 et 2 sur l'archet :s
L'information n'est pas le savoir, le savoir n'est pas la sagesse, la sagesse n'est pas la beauté, la beauté n'est pas l'amour, l'amour n'est pas la musique, la musique est ce qu'il y a de mieux.

Avatar de l’utilisateur
venusio
Messages : 352
Inscription : mer. 2 juin 2004 19:28
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Saleccia Beach

Message par venusio » jeu. 27 janv. 2005 04:40

éffectivement, ma prof m'a dit controle legé du 4 "oui mais je l'ai vu faire avec index majeur par markov ou boulier" et a elle de rétorquer "mais tu n'est pas markov" alala le chaos je m'invente des exercices pour trouver ma façon de faire, c'est a prendre en deux termes, connais toi toi meme, accepte tes limites, donc recherche personnel, biou biou j'en perd le sommeil je deviens plus insomniaque que jamais :s vous faites comment pour dormir? c'est pas possible... et ca va en empirant je dois etre a 4 heure de sommeil par jours j'ai toujours des questions plein la tete, et sur le concerto de vivaldi... je suis pas pret d'attaquer le staccato volant avec elle :s ca me rend freelance tout ca, quoique c'est nettement plus propre que la semaine derniere, s'enregistrer est un bon témoin de la progression en tout cas ;)
L'information n'est pas le savoir, le savoir n'est pas la sagesse, la sagesse n'est pas la beauté, la beauté n'est pas l'amour, l'amour n'est pas la musique, la musique est ce qu'il y a de mieux.

yetiisback!

Message par yetiisback! » jeu. 27 janv. 2005 14:02

et oui,c'est a chacun finalement de trouver...
jusqu'au jour ou ta prof te dira "mais comment vous faites???!!!"

Avatar de l’utilisateur
venusio
Messages : 352
Inscription : mer. 2 juin 2004 19:28
Pratique du violon : 5
Sexe : Homme
Localisation : Saleccia Beach

Message par venusio » jeu. 3 févr. 2005 07:34

natsaka a écrit : C'est le ministère de la culture qui va être content.
Tu me pardonnes Venusio, je suis plutôt en plein Vivaldi...
Et il y a quelques staccato que je maitrise pas du tout chez ce baroque, donc,
je te suis pas sur Paganini, mais je te remercie de la recherche, et surtout de la trouvaille, qui va m'aider à avancer sur Vivaldi...

Je me demande si je ne vais pas me spécialiser dans les fioritures baroques...
enfin nat... le ministere de la culture est a coté de la plaque! découvrire sa vocation a 22 ans par soi meme et prendre conscience de son oreille absolue si tard... Autant dire qu'elle serait fixé si le ministere de la culture penserais a l'individu plutot qu'à des chiffres tel que le XIX eme siecle nous le laissait entrevoir, alala je vais me relire faust de goethe ca me fera me demander quel virage débilisant on nous a tous fait prendre... bon bien sur il y a les gens qui tombe dedans quand ils sont petit, encore heureux!!! (d'ailleure jamais là quand on a besoin d'eux ceux la) nat du staccato en musique baroque :blink: ou t'as vu ca???
L'information n'est pas le savoir, le savoir n'est pas la sagesse, la sagesse n'est pas la beauté, la beauté n'est pas l'amour, l'amour n'est pas la musique, la musique est ce qu'il y a de mieux.

Répondre