Interprétation "baroque"

Un forum d'échange pour ceux qui travaillent seuls. Méthode de travail, trucs et astuces, vidéos pédagogiques...Faites-nous part de vos expériences !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
muvaran
Messages : 44
Inscription : ven. 16 août 2019 11:20
Pratique du violon : 2
Sexe : Femme
A été remercié : 1 fois

Interprétation "baroque"

Message par muvaran » ven. 24 avr. 2020 17:57

Bonjour à tous

Je joue de l'alto moderne et je travaille du Bach en ce moment.
Je voudrais me rapprocher d'une interprétation "historiquement informée" même si mon instrument et l'archet sont d'aujourd'hui.
Quelqu'un a-t-il des conseils pour travailler "l'enflement" des notes ?

D'avance merci :langue3:



Avatar de l’utilisateur
Chanterelle
Messages : 1744
Inscription : lun. 25 juil. 2005 19:29
Pratique du violon : 55
Sexe : Homme
Localisation : Nice
A été remercié : 7 fois

Re: Interprétation "baroque"

Message par Chanterelle » ven. 24 avr. 2020 20:54

Déjà monte des cordes en boyau sur ton alto mais tu peux continuer avec les cordes en perlon. L'essentiel c'est le style .
L" enflement" des notes ça n'existe pas ! Ce qui peut faire penser à ce concept , c'est le "mezza di voce " lorsqu'on produit un son à peine perceptible à la prise de son puis à fur et à mesure que l'on tire l'archet , on donne de l'intensité jusqu'au maximum de puissance . Lis le livre de Jean-Claude Veilhan sur l'interprétation de la musique baroque .
Supprime déjà tout vibrato et respecte les coups d'archet de la partition originale pour les suites de Bach écrites pour cello mais transcrites pour viola . ;)
" Mozart et Beethoven sont des génies , mais Schubert est un miracle ! "
Marc Chagall

Avatar de l’utilisateur
muvaran
Messages : 44
Inscription : ven. 16 août 2019 11:20
Pratique du violon : 2
Sexe : Femme
A été remercié : 1 fois

Re: Interprétation "baroque"

Message par muvaran » sam. 25 avr. 2020 10:48

Bonjour

Merci Chanterelle pour ta réponse.
C'est justement avec le livre de Veilhan que j'essaie de travailler !!! Dès le début du chapitre sur le phrasé, il explique les "silences d'articulation" et c'est là que j'ai des questionnements. J'ai compris qu'il fallait entrer mezza voce et "enfler" la note, mais:

1) "Enfler" la note par la vitesse d'archet ou la pression sur la corde ???
2) Comment termine-t-on chaque note pour respecter ce fameux silence d'articulation ? En diminuant la vitesse d'archet ?

Merci beaucoup à quiconque pourra m'éclairer :super:
Pour les cordes, je suis pas prête encore à passer au boyau (j'imagine que tu parlais de boyau nu ?)

Bonne journée à tous

Avatar de l’utilisateur
Alain44
Généreux donateur
Messages : 1835
Inscription : dim. 16 sept. 2018 16:01
Pratique du violon : 0
Sexe : Homme
Localisation : 44
A été remercié : 33 fois

Re: Interprétation "baroque"

Message par Alain44 » sam. 25 avr. 2020 13:40

Je ne suis pas du tout compétent pour répondre, mais juste une question:

Est ce qu’il serait intéressant d’utiliser (pour essayer) un archet de type Baroque (ou même de transition) pour se faire une idée du jeu Baroque ???
Ça serait peut être plus facile de sentir cette interprétation, même si on joue ensuite avec un archet moderne.

C’est juste une question.
Et peut être que tu l’as déjà fait ? ;)
Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini... ;)

Répondre